La fenêtre d'Overton, aussi appelée fenêtre de discours, est la gamme d'idées que le public peut accepter à un moment donné. Le concept a été développé par le sociologue américain Joseph P. Overton (1960-2003).

La viabilité politique d'une idée dépend du fait qu'elle se situe dans cette fenêtre qui comprend une gamme de politiques qu'un politicien peut proposer sans être considéré comme trop extrême, pour gagner ou conserver une fonction publique, décrit Wikipédia.

Sur un sujet donné, les degrés d'acceptation des idées publiques sont les suivants :

  • impensables ou inconcevables
  • radicales
  • acceptables
  • sensées
  • populaires
  • admises politiquement

La fenêtre change de taille ou se déplace, une idée à un endroit donné peut devenir plus ou moins politiquement acceptable. Sur des idées données, les partisans de politiques en dehors de la fenêtre cherchent à persuader ou éduquer l'opinion publique afin de déplacer et/ou d'élargir la fenêtre. Les partisans de politiques actuelles se situant dans la fenêtre cherchent à convaincre l'opinion que les politiques situées en dehors de la fenêtre sont inacceptables.

Overton a discuté de séquences d'actions que les spécialistes des médias peuvent entreprendre afin de commencer une discussion publique de sujets originalement considérés comme impensables par la société.

Une des techniques pour agrandir la fenêtre, par exemple, est la promotion d'idées qui en sont éloignées, jugées radicales ou impensables, avec l'intention de rendre acceptables, par comparaison, des idées moins éloignées mais jusqu'alors considérées comme marginales.

12 principes de la propagande

Pour plus d'informations, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec source : Wikipédia
Tous droits réservés.