Le travail de la psychologue cognitiviste française Celia Hodent « derrière le succès » du « jeu phénomène de l’année 2018 », Fortnite Battle Royale » (Epic Games, sept. 2017), est décrit par le journaliste William Audureau dans Le Monde.

« Déjà 45 millions de joueurs se sont créé un compte pour tenter de terminer dernier survivant des matchs à mort à 100 participants ».

Cette ancienne d’Ubisoft a été, durant quatre ans, directrice de l’expérience utilisateur (UX, pour User eXperience) au sein d’Epic Games, la société américaine qui a produit le jeu. « S’assurer que les joueurs comprennent le message d’un jeu, se familiarisent facilement avec celui-ci, s’y sentent à l’aise et en ressortent satisfaits, pavant ainsi la voie à sa popularité, c’est son métier, ou pour ainsi dire, sa science ».

Science qu'elle décrit dans son livre « The Gamer’s Brain : How Neuroscience and UX Can Impact Video Game Design » (2017).

Dans le jeu vidéo, mentionne le journaliste, l’UX a son vocabulaire dédié, essentiellement anglophone, tel que : l’affordance (la capacité d’un objet interactif à exprimer visuellement ce à quoi il sert), l’usability (la facilité avec laquelle on parvient à l’utiliser en situation, ou utilisabilité) ou encore l'engage-ability (la capacité d’un jeu à favoriser l'investissement du joueur).

La psychologue, à la tête d’une équipe de huit personnes – psychologues, statisticiens, analystes, coordinateur –, « veille à systématiquement confronter le projet au regard extérieur et traquer dans le détail le moindre décrochage d’attention de ses gameurs cobayes. »

Concernant le mode « Battle royale » qui est à l’origine du succès actuel, les tests utilisateurs ont montré que le mode plaisait beaucoup. « On avait vu que ça marchait beaucoup mieux que le mode Capture de drapeau, parce qu’il y avait moins de règles à intégrer. (...) Les gens peuvent plus facilement s’amuser sans maîtriser les mécanismes de construction, même si ces dernières sont nécessaires pour l’emporter. »

L'article du Monde illustre le travail de la psychologue par des exemples concrets survenus tout au long de la conception du jeu.

Sur Le Monde : Celia Hodent, la psychologue française derrière le succès du jeu vidéo « Fortnite »

Également sur Le Monde (18 mai) : « “Fortnite”, c’est comme jouer avec des pistolets à eau, toute la famille peut s’amuser »

« Trouble du jeu vidéo » : des scientifiques et l'industrie s'opposent au nouveau diagnostic de l'OMS

Pour plus d'informations portant sur les jeux vidéos, voyez les liens plus bas.

Psychomédia
Tous droits réservés.