Une bonne première impression?

Si après une rencontre, une personne croit avoir fait une bonne première impression, elle a probablement raison, selon une étude publiée dans la revue Social Psychological and Personality Science.

Les chercheurs en psychologie Erika N. Carlson et ses collègues des universités Washington à Saint-Louis et Wake Forest ont mené cette étude avec 280 étudiants qui devaient converser pendant 5 minutes avec une personne inconnue de l'autre sexe.
Les participants évaluaient ensuite la personne rencontrée selon 60 traits de personnalité ainsi que la perception qu'ils croyaient que cette personnes avait eu d'eux-mêmes sur ces mêmes traits (aimable, drôle, extraverti, etc.). Ils indiquaient aussi leur niveau de confiance dans leur perception de l'impression qu'ils avaient faite.

Les participants qui étaient confiants dans leur croyance d'avoir fait bonne ou mauvaise impression avaient le plus souvent raison.

Une fine calibration permet d'être confiant lorsque la perception est bonne et incertain lorsqu'il n'est pas possible de juger correctement, explique les chercheurs. Des personnes qui ne réussissent pas bien cette calibration peuvent être confiantes quand elles ont tort et incertaines quand elles ont raison. Une bonne calibration permet de juger s'il est adéquat d'aller de l'avant en se fiant à sa perception ou si au contraire il serait nécessaire d'avoir plus d'informations. Un mauvais jugement peut conduire à de mauvaises décisions.

Des résultats préliminaires indiquent, dit Carlson, que lorsqu'une personne est exacte dans sa perception de l'impression qu'elle a faite, ses partenaires ont aussi tendance à l'être, ce qui suggère qu'il doit y avoir un aspect des relations qui influence la possibilité de juger de l'impression faite.

Voyez également:

Réseaux sociaux: à quel point les photos révèlent-elles la personnalité?
Que vaut notre première impression de quelqu'un ?

Psychomédia avec source: Science Daily
Tous droits réservés