La combinaison tabac et pilule contraceptive très dangereuse pour le coeur

Les infarctus seraient actuellement responsables de 11,6 % des décès chez les femmes plus jeunes que 50 ans comparativement à 3,7 % en 1995, rapportent des chercheurs à l'occasion du congrès annuel de l'European Society of Cardiology (ESC) qui se tient actuellement à Villepinte. La combinaison tabac et pilule contraceptive y serait pour quelque chose.

Le tabac chez les jeunes femmes est lié à un risque cardiovasculaire multiplié par 3 à partir de 3 ou 4 cigarettes par jour. Et, la conjonction pilule et tabac multiplie le risque par 20, selon le cardiologue Michel Bertrand du CHU de Lille et ancien président de l'ESC, rapporte Le Point.

L'association tabac et pilule augmente le risque de thrombose (formation d'un caillot de sang) et de phlébite, explique le Dr Nicolas Danchin, cardiologue à l'hôpital Georges-Pompidou (Paris). Et, "il faut ajouter les effets délétères pour la santé cardio-vasculaire du surpoids et du stress notamment professionnel, qui n'ont cessé d'augmenter au fil du temps".

Voilà qui peut donner le goût aux femmes qui fument de considérer d'autres moyens contraceptifs....

Dans l'ensemble, les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes, bien avant le cancer du sein. Elles sont à l'origine de 54 % des décès, dont 22 % sont de cause coronarienne (infarctus) et 12 à 15 % des accidents vasculaires cérébraux. Comparativement, une femme sur 25 (4%) mourra d'un cancer du sein, indique la Dre Claire Mounier-Véhier de l'Hôpital Cardiologique de Lille.

  • En avril dernier, 2 études publiées dans le British Medical Journal montraient que les pilules contraceptives à base de l'hormone synthétique drospirénone, telles que Yasmine et Yaz, pouvaient présenter un risque plus élevé de thrombose veineuse potentiellement grave que les contraceptifs plus anciens contenant l'hormone lévonorgestrel.

Voyez également:

Le Point, L'Express
Tous droits réservés