La pilule contraceptive liée à une baisse de la libido

Une nouvelle étude confirme que la pilule contraceptive pourrait diminuer la libido. Les femmes qui utilisent des contraceptifs hormonaux tels que la pilule ou les patchs sont plus susceptibles de présenter des troubles sexuels tels qu'une baisse du désir et une baisse de l'excitation sexuelle que celles qui utilisent des moyens de contraception non hormonaux ou n'en utilisent aucun, selon cette étude allemande publiée dans le Journal of Sexual Medicine.

Lisa-Maria Wallwiener de l'Université de Heidelberg et ses collègues ont mené cette étude avec 1000 jeunes femmes étudiantes en médecine.
Celles qui utilisaient des moyens de contraception non hormonaux étaient celles qui éprouvaient le moins de difficultés sexuelles. L'analyse montre que cette association était indépendante d'autres facteurs pouvant affecter la sexualité.

L'étude n'établit qu'un lien entre la contraception hormonale et les dysfonctions sexuelles et ne prouve pas que le lien soit causal. Les mécanismes biologiques pouvant expliquer ce lien ne sont pas clairs, explique Alfred O. Mueck, coauteur.

La contraception hormonale diminue les niveaux sanguins de testostérone disponible et, bien que ce soit encore incertain, il est considéré que la testostérone joue un rôle dans la libido des femmes, explique Kim Wallen de l'Université Emory. Ce dernier note qu'une étude publiée dans le New England Journal of Medicine dès 1978 montrait que les femmes qui prenaient la pilule n'éprouvaient pas l'augmentation normale de la motivation pour la sexualité au milieu du cycle hormonal. Mais depuis la question a été sous-étudiée et les résultats des études inconsistants.

Voyez également:

La pilule contraceptive change-t-elle les règles de l'attraction sexuelle?
Baisse de libido associée à la pilule contraceptive
Quels sont les troubles sexuels?

Psychomédia avec sources:
Time (CNN), WebMd
Tous droits réservés