Quels sont les troubles sexuels? (Selon le DSM-IV)

Le DSM-IV (1) identifie deux catégories de troubles sexuels: les dysfonctions sexuelles et les paraphilies. Par ailleurs, il décrit également le trouble de l'identité sexuelle.

LES DYSFONCTIONS SEXUELLES

Les diagnostics suivants peuvent être portés lorsque:

- les perturbations décrites sont à l'origine d'une souffrance subjective marquée ou de difficultés interpersonnelles;
- elles ne sont pas dues à une affection médicale générale ou induites par une substance;

- elles ne sont pas mieux expliquées par un autre trouble psychologique.

Les troubles du désir sexuel

La baisse du désir sexuel (dit "trouble du désir sexuel hypoactif"): Déficience (ou absence) persistante ou répétée de fantaisies imaginatives d'ordre sexuel et de désir d'activité sexuelle.

L'aversion sexuelle: Aversion extrême, persistante ou répétée, et évitement de tout (ou presque tout) contact génital avec un partenaire sexuel.

Les troubles de l'excitation sexuelle

(Ce diagnostic ne se porte pas lorsque la cause est une stimulation inadéquate en intensité, en durée ou quant à son orientation)

- Le trouble de l'excitation sexuelle chez la femme Incapacité persistante ou répétée à atteindre, ou à maintenir jusqu'à l'accomplissement de l'acte sexuel, une activité sexuelle adéquate (lubrification, intumescence). - Le trouble de l'érection chez l'homme Incapacité persistante ou répétée à atteindre, ou à maintenir jusqu'à l'accomplissement de l'acte sexuel, une érection adéquate.

Les troubles de l'orgasme

Absence ou retard persistant ou répété de l'orgasme après une phase d'excitation sexuelle normale lors d'une activité sexuelle adéquate en intensité, en durée et quant à son orientation.

L'éjaculation précoce

Trouble de l'éjaculation persistant ou répété lors de stimulations sexuelles minimes avant, pendant, ou juste après la pénétration, et avant que le sujet ne souhaite éjaculer. (Il faut tenir compte de facteurs tels la nouveauté de l'expérience sexuelle ou du partenaire et la fréquence de l'activité sexuelle récente.)

Les troubles sexuels avec douleurs

- La dyspareunie: Douleur génitale persistante ou répétée associée aux rapports sexuels, soit chez l'homme, soit chez la femme.

- Le vaginisme: Spasme involontaire, répété ou persistant, de la musculature du tiers externe du vagin perturbant les rapports sexuels.

Les dysfonctions sexuelles dues à une affection médicale générale ou induite par une substance (substances qui donnent lieu à abus (ex. alcool), antidépresseurs, etc.)

Dysfonctions sexuelles à l'origine d'une souffrance marquée ou de difficultés interpersonnelles qui peuvent consister en une altération du désir, de l'excitation ou de l'orgasme ou en la présence d'une douleur associée aux rapports sexuels.

LES PARAPHILIES

Les caractéristiques essentielles d'une paraphilie, selon le DSM-IV (1), sont des fantaisies imaginatives sexuellement excitantes, des impulsions sexuelles ou des comportements survenant de façon répétée et intense, et impliquant 1) des objets inanimés, 2) la souffrance ou l'humiliation de soi-même ou de son partenaire, 3) des enfants ou d'autres personnes non consentantes.

Les diagnostics de paraphilie suivants peuvent être portés, lorsque les fantaisies imaginatives sexuellement excitantes, les impulsions sexuelles ou les comportements décrits:

- surviennent de façon répétée et intense et s'étendent sur une période d'au moins 6 mois

- sont à l'origine d'un désarroi cliniquement significatif ou d'une altération du fonctionnement social, professionnel, ou dans d'autres domaines importants.

L'exhibitionnisme

Les fantaisies, les impulsions ou les comportements consistent à exposer ses organes génitaux devant une personne étrangère prise au dépourvu par ce comportement.

Le fétichisme

Les fantaisies, les impulsions ou les comportements impliquent l'utilisation d'objets inanimés (p. ex., des sous-vêtements féminins). Les objets fétiches ne se limitent pas à des articles vestimentaires féminins utilisés dans le travestissement ou à des instruments conçus à des fins de stimulation tactile génitale.

Le frotteurisme

Les fantaisies, les impulsions ou les comportements impliquent l'acte de toucher et de se frotter contre une personne non consentante.

La pédophilie

Les fantaisies, les impulsions ou les comportements impliquent une activité sexuelle avec un enfant ou des enfants prépubères. (Le sujet est âgé de 16 ans au moins et a au moins 5 ans de plus que l'enfant). Critères diagnostiques

Le masochisme sexuel

Les fantaisies, les impulsions ou les comportements impliquent des actes (réels, non simulés), dans lesquels le sujet est humilié, battu, attaché, ou livré à la souffrance par d'autres moyens.

Le sadisme sexuel

Les fantaisies, les impulsions ou les comportements impliquent des actes (réels, non simulés), dans lesquels la souffrance psychologique ou physique de la victime (y compris son humiliation) déclenche une excitation sexuelle chez le sujet.

Le transvestisme fétichiste

Présence chez un homme hétérosexuel de fantaisies, les impulsions ou les comportements impliquent un travestissement.

Le voyeurisme

Les fantaisies, les impulsions ou les comportements consistent à observer une personne nue, ou en train de se déshabiller, ou en train d'avoir des rapports sexuels et qui ne sait pas qu'elle est observée.

La paraphilie non spécifiée

La catégorie paraphilie non spécifiée inclut les paraphilies qui ne correspondent à aucune des catégories précédentes: ex. scatologie téléphonique (appels téléphoniques obscènes), etc.

TROUBLE DE L'IDENTITÉ SEXUELLE

Voici les critères du trouble de l'identité sexuelle (à ne pas confondre avec l'orientation sexuelle):

A) Identification intense et persistante à l'autre sexe

B) Sentiment persistant d'inconfort par rapport à son sexe ou sentiment d'inadéquation par rapport à l'identité de rôle correspondante

C)L'affection n'est pas concomitante d'une affection responsable d'un phénotype hermaphrodite

D) L'affection est à l'origine d'une souffrance cliniquement significative ou d'une altération du fonctionnement social, professionnel, ou dans d'autres domaines importants.

L'orientation sexuelle (attirance par les hommes ou les femmes, ou les deux ou ni l'un ni l'autre) de la personne souffrant du trouble d'identité sexuelle peut varier.

Voyez également:

Le trouble d'excitation génitale persistante amène une détresse
Qu'est-ce que l'hypersexualité (nouveau diagnostic proposé pour le DSM V)
Les problèmes sexuels chez les femmes et la détresse associée
Les exercices de Kegel pour plus de plaisir sexuel
Durée des rapports sexuels: des données pour favoriser des attentes réalistes
FAITES LE TEST : Hétérosexuel(le), bisexuel(le), gay ou lesbienne?

(1) DSM-IV, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux ("Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders"), publié par l'American Psychiatric Association.