1 personne sur 20 a déjà vécu un ou des symptômes psychotiques

Dans une étude menée avec 8580 personnes de 16 à 74 ans, 5.5% d'entre elles avaient déjà vécu des symptômes psychotiques tels que des pensées paranoïdes, des hallucinations, l'impression que les pensées subissent une interférence extérieure ou l’impression de vivre une expérience étrange.

Les facteurs qui ont été identifiés comme étant liés à ces symptômes étaient la dépendance à l'alcool ou aux drogues, des événements stressants récents et des habiletés intellectuelles moins développées. Pour ce qui est de la dépendance aux drogues, les symptômes psychotiques étaient le plus souvent liés au cannabis.

Cette étude, publiée dans le British Journal of Psychiatry, montre selon l'auteure que les symptômes psychotiques existent dans la population comme un continuum plutôt que comme un critère de diagnostic catégorique. Les personnes rapportant de tels symptômes ont été examinées et seulement une sur 250 a reçu un diagnostic de maladie mentale comme la schizophrénie ou la maniaco-dépression. Ce qui signifie que la plupart des gens qui rapportent un ou des symptômes psychotiques ne sont pas cliniquement malades mentalement.

Voyez également:

Quels sont les troubles psychotiques?
Qu'est-ce que la schizophrénie?
Qu'est-ce que le trouble délirant?

Psychomédia avec source: Psycport