L'aphasie primaire progressive, démence différente de la maladie d'Alzheimer

Des chercheurs de la Northwestern University ont découvert une cause génétique à une maladie neurologique dans laquelle les gens perdent la capacité de se rappeler des mots et de les utiliser. La maladie, l'aphasie primaire progressive (APP), diffère de la maladie d'Alzheimer dans laquelle la mémoire devient déficiente.

Dans l'APP, une forme peu connue de démence, les gens perdent la capacité de s'exprimer et de comprendre le langage. Les autres types de processus mentaux restent normaux au début de la maladie et peuvent le demeurer pendant plusieurs années avant de commencer à décliner.
Marsel Mesulam, principal auteur de la recherche, a été le premier scientifique à identifier la maladie en 1982. Il estime qu'elle affecte dix mille personnes. Les symptômes peuvent commencer à apparaître dès la quarantaine et la cinquantaine bien qu'ils apparaissent le plus souvent après 65 ans.

Des images du cerveau montrent un rétrécissement de la région du langage dans l'hémisphère gauche chez les gens souffrant de la maladie. Alors que la maladie d'Alzheimer touche l'hippocampe des deux côtés du cerveau.

Une des particularité de la maladie est que, même quand les gens ont perdu leur capacité de parler, ils sont toujours capables d'accomplir des tâches complexes et de maintenir leurs hobbies. Alors que les gens souffrant d'Alzheiner perdent intérêt dans leurs activités et la vie familiale, explique-t-il. La maladie progresse sur 10 ou 15 ans et conduit éventullement à la perte de la capacité de fonctionner de façon autonome.

Source: Archives of Neurology, January 2007 (Eurekalert)

Voyez également:

Qu'est-ce que la démence ?

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Adaptation à une maladie