La pollution élevée affecte le développement mental des enfants

Fermer des centrales électriques au charbon peut avoir un impact positif direct sur le développement cognitif des enfants et leur santé selon une étude de l'Université Columbia publiée dans la revue Environmental Health Perspectives.

Une étude précédente de la même équipe avait montré que l'exposition aux polluants atmosphériques dans les quartiers pollués de la ville de New York est associée à un plus grand risque de retard de développement chez les enfants.

Les chercheurs ont suivi et comparé le développement de deux groupes d'enfants nés à Tongliang en Chine: 107 enfants dont les mères étaient enceintes alors qu'une centrale au charbon opérait dans la ville et 110 enfants dont les mères étaient enceintes après que la centrale ait été fermée.
Chez le premier groupe, l'exposition prénatale aux émissions de la centrale était associée avec des résultats significativement inférieurs à des tests de développement, dont le développement moteur, à l'âge de 2 ans. La fréquence de retard dans le développement moteur était diminuée de deux tiers dans le deuxième groupe.

"Ces résultats montrent que moins dépendre du charbon pour l'énergie peut avoir un impact positif mesurable sur le développement et la santé des enfants, en Chine et ailleurs, dit Frederica Perera, auteur principale.

L'exposition prénatale aux émissions des centrales était mesurée par un biomarqueur, l'hydrocarbone polycylique aromatique (HAP) dans le sang du cordon ombilical. Les chercheurs tenaient compte dans leur analyse de l'exposition à d'autres polluants tels que la fumée de tabac et le plomb qui auriaent pu contribuer aux problèmes neurodéveloppementaux.

PsychoMédia avec source:
Clumbia University Mailman School of Public Health, communiqué

Voyez également:

L'autisme lié à la pollution industrielle au mercure (centrales au charbon, incinérateurs)

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Santé et bien-être.