2013-

La sortie d'un livre du psychiatre Allen Frances, "Saving Normal: An Insider's Revolt Against Out-of-Control Psychiatric Diagnosis, DSM-5, Big Pharma, and the Medicalization of Ordinary Life" ("Sauver le normal: la révolte d'un initié contre les diagnostics psychiatriques incontrôlés, le DSM-5, Big Pharma et la médicalisation de la vie ordinaire") est prévue pour le 14 mai, soit quelques jours avant le lancement du fameux DSM-5, la cinquième édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (1), qui aura lieu vers la fin mai à l'occasion du congrès annuel de l'American Psychiatric Association.

Frances a dirigé l'équipe qui a réalisé la révision du DSM-III ayant donné lieu à l'actuel DSM-IV en 1994.

L'ajout de nouveaux diagnostics et l'abaissement de certains seuils dans la nouvelle édition aura pour conséquence d'augmenter considérablement la proportion de gens susceptibles de recevoir des diagnostics psychiatriques, met-il en garde. Le DSM-5 entraînera une plus grande médicalisation des difficultés qui font normalement partie de la vie alors que les surdiagnostics et les surtraitements constituent déjà un très grave problème.

Dans les dernières semaines, par exemple, il a critiqué sur plusieurs tribunes le nouveau diagnostic de trouble de symptôme somatique qui aura pour conséquence, prédit-il, des diagnostics psychiatriques chez une grande proportion des gens souffrant de maladie comme la fibromyalgie, le syndrome du colon irritable ou la douleur chronique ou qui simplement sont anxieux par rapport à leurs maladies physiques.

(1) "Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders" (DSM)

Psychomédia avec source: CNN Tous droits réservés