L'homéopathie: effet placebo selon la prestigieuse revue The Lancet

Une étude publiée dans la revue médicale britannique The Lancet conclut que les effets bénéfiques des produits homéopathiques ne sont dus qu’à l’effet placebo et non à une substance active présente dans les granulés.

À la parution de cet article, l'action en bourse du laboratoire Boiron, le principal fabriquant de produits homéopathiques, a chuté de 7 %.

Huit scientifiques suisses et britanniques ont compilé près de 200 études qui comparent les effets des médicaments classiques, des produits homéopathiques et des placebos sur des infections respiratoires, des troubles gastro-intestinaux et des douleurs articulaires.
Les chercheurs ont constaté que les essais cliniques de qualité moindre (qui comportent des biais méthodologiques), avec un échantillon réduit, indiquaient toujours davantage d’effets bénéfiques pour le traitement testé. En ne retenant que les essais plus larges et de meilleure qualité, ils ont constaté que les bénéfices obtenus pour l’homéopathie correspondaient à ceux du placebo. Pour la médecine conventionnelle l’effet du traitement demeurait généralement supérieur à l'effet placebo.

Aucune expérience n’a pu démontrer qu’après les multiples dilutions subies par la substance initiale qu'il restait un principe actif dans les granulés. Malgré cela, comme l’écrit l’éditorialiste du Lancet, le débat continue depuis 150 ans. "Plus les preuves de la validité de l’homéopathie se diluent, plus sa popularité semble grandir", écrit-il.

L'effet placebo est le phénomène selon lequel les symptômes d'une personne sont soulagés par une substance ou un traitement, autrement inactifs, parce qu'elle s'attend ou croit que le traitement va fonctionner.

Voyez également: