Des symptômes et problèmes de santé liés à la chaleur sont les crampes musculaires, l'épuisement dû à la chaleur, l'insolation, le coup de chaleur ainsi que l'aggravation des maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, les maladies respiratoires et le diabète.

Par ailleurs, l’ensoleillement qui accompagne généralement les températures élevées contribue à la formation d’ozone dans les milieux urbains, lequel peut provoquer l’irritation des yeux et des voies respiratoires, une réduction des fonctions respiratoires, une aggravation des maladies des voies respiratoires ou cardiaques, et même une mort prématurée (Santé Canada).

Crampes musculaires

La chaleur peut causer des crampes (contractions douloureuses) des muscles des jambes, des bras et de l'abdomen. Elles sont souvent accompagnées d'une transpiration abondante.

Pour soulager les crampes, cesser toute activité et se reposer dans un endroit frais ; ne pas entreprendre d’activités exigeantes pendant quelques heures, boire de l'eau ou des jus de fruits afin de s'hydrater.

Épuisement dû à la chaleur

L’épuisement survient après plusieurs jours de chaleur, surtout chez les personnes âgées.

Des symptômes peuvent être :

  • une transpiration abondante
  • une pâleur
  • des étourdissements
  • des nausées, des vomissements
  • des maux de tête
  • une faiblesse et une fatigue
  • une insomnie ou une agitation nocturne inhabituelle.

Il faut cesser toute activité pendant plusieurs heures, se rafraîchir et se reposer dans un endroit frais, boire de l’eau ou des jus de fruit. Si les symptômes s’aggravent ou durent plus qu'une heure, il faut appeler un médecin.

Insolation

L’insolation est liée à l’effet direct du soleil sur la tête et est favorisée par la chaleur. Les enfants y sont plus sensibles.

L’insolation se manifeste par :

  • des maux de tête violents
  • un état de somnolence
  • des nausées
  • éventuellement une perte de connaissance, une fièvre élevée
  • parfois des brûlures cutanées.

Il faut mettre la personne à l’ombre, et la refroidir en l’aspergeant d’eau froide et en l’éventant, ou bien donner une douche froide ou un bain frais. Appeler le 15 (en France) en cas de trouble de la conscience et chez le jeune enfant.

Coup de chaleur

Le coup de chaleur est une urgence médicale grave, parfois mortelle, qui survient lorsque le corps n'arrive pas à contrôler sa température et que celle-ci atteint, voire dépasse, 40 °C (la température normale est de 37 °C). La déshydratation peut favoriser le coup de chaleur en empêchant la transpiration.

Le coup de chaleur est une forme d'hyperthermie plus sévère que les crampes musculaires liées à la chaleur et l'épuisement dû à la chaleur. Il survient surtout chez les personnes âgées, les personnes travaillant dans des conditions physiques difficiles et les sportifs.

Le coup de chaleur est parfois précédé par l'épuisement lié à la chaleur. Il peut aussi se développer soudainement et sans avertissement.

Les symptômes sont variables d'une personne à l'autre. Des symptômes fréquents sont :

  • une température élevée
  • la peau chaude, rouge et sèche (sans transpiration)
  • un pouls rapide et fort
  • une respiration courte et rapide
  • des maux de tête violents
  • des étourdissements
  • des nausées
  • une confusion (comportements étranges, désorientation) et éventuellement une perte de conscience et des convulsions.

D'abord, rafraîchir la personne : l'amener à l’ombre et la refroidir : l’asperger d’eau froide et l’éventer (ventilateur). Toujours demander une assistance médicale très rapidement, en appelant le 15 en France et le 911 en Amérique du Nord.

L’aspirine est contre-indiquée en cas de coup de chaleur.

Aggravation des maladies chroniques

Les vagues de chaleur peuvent aussi aggraver les maladies chroniques. Il est important, pour les personnes qui en souffrent, de planifier les journées afin d'éviter le plus possible de s'exposer à la chaleur.

S'il n'est pas possible d'éviter d'aller à l'extérieur, se reposer fréquemment dans un endroit ombragé pour permettre à la température corporelle de se rétablir, porter un chapeau à large bord, avoir de l'eau avec soi.

Psychomédia avec sources : Ministère de la Santé et des Sports (France), Santé Canada, WebMD.
Tous droits réservés.