Alzheimer et Parkinson liés aux nanoparticules des crèmes solaires et autres produits?

Des chercheurs de l'Université d'Ulster (Irlande) ont reçu une subvention de l'Union européenne pour étudier si les nanoparticules telles que celles que contiennent les crèmes de protection solaire ont un lien avec les maladies d'Alzheimer et de Parkinson.

Le Pr Vyvyan Howard, pathologiste et toxicologiste, et le Dr Christian Holster, expert de la maladie d'Alzheimer, ont reçu £350,000 pour mener ce projet d'étude de 3 ans au Biomedical Sciences Institute à Coleraine. Cette étude fait partie du projet international NeuroNano.
Ils étudieront en particulier les manoparticules présentes dans les produits chimiques qui se trouvent dans les écrans solaires et dans certains carburants diesel, le dioxyde de titane et l'oxyde de cérium, et leurs liens avec les maladies d'Alzheimer et de Parkinson.

"Il y a maintenant des preuves concrètes que certaines nanoparticules manufacturées entrant par voie intraveineuse ou par les poumons peuvent atteindre le cerveau des petits animaux", dit le professeur Howard. Ces nanoparticules se logent dans presque toutes les parties du cerveau et il n'y a pas de mécanismes efficaces de nettoyage pour les enlever une fois qu'elles y sont. Des données suggèrent également que des nanoparticules provenant de la pollution urbaine ont atteint les cerveaux d'animaux et d'enfants vivant dans la ville de Mexico, dit-il.

"Le cerveau est un organe très spécial. Il ne peut pas se réparer en remplaçant les cellules nerveuses - les cellules qui sont là à la naissance doivent durer toute la vie - ce qui le rend particulièrement vulnérable à la toxicité à long terme et à petite dose", explique-t-il.

"Le risque que les nanoparticules pourraient présenter des dangers imprévus pour la santé humaine est désormais un sujet de préoccupation croissante pour plusieurs organismes de réglementation, les gouvernements et l'industrie", commente le professeur.

Psychomédia avec source:
The Independant

Voyez également:

Les nanotechnologies omniprésentes malgré les nouveaux risques pour la santé
La population insuffisamment consciente et inquiète des nanotechnologies
Les nanosciences déjà présentes en santé, quelles promesses? quels risques?
L'explosion des cas d'Alzheimer, de Parkinson et de diabète liée aux nitrates?