Cancer du sein: l'antidépresseur paroxétine (Deroxat, Paxil) diminue l'efficacité du tamoxifène

L'efficacité du tamoxifène, utilisé chez les femmes atteintes d'un cancer du sein avec des récepteurs d'oestrogène positifs pour réduire les risques de récidive, serait réduite par la prise de l'antidépresseur paroxétine (Deroxat, Seroxat, Paxil), selon une étude publiée dans le British Medical Journal.

Les Drs Catherine Kelly et David Juurlink ont, avec leurs collègues de l'Université de Toronto et du Sunnybrook Health Sciences Centre, analysé les données concernant 2.430 femmes âgées de 66 à 75 ans qui ont pris du tamoxifène entre 1993 et 2005.
Environ 30% prenaient également un antidépresseur de la famille des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) pendant leur traitement. Ces derniers sont prescrits pour traiter la dépression et l'anxiété, ainsi que pour contrer les effets secondaires du tamoxifène tels que les bouffées de chaleur. La paroxétine était l'antidépresseur le plus fréquemment utilisé.

Le risque de décès augmentait avec la durée d'utilisation de la paroxétine, mais n'était pas augmenté avec les antidépresseurs fluoxetine (Prozac), sertraline (Zoloft), citalopram (Celexa) et venlafaxine (Effexor).

Environ 2.5 ans après le traitement au tamoxifène, les femmes qui avaient pris la paroxétine pendant 25% du temps de leur traitement avec le tamoxifène, avaient un risque de décès accru de 24%; celles qui l'avaient pris 50% du temps avaient un risque accru de 54% et celles qui l'avaient pris 75% du temps, de 91%. Pour chaque 20 femmes prenant les deux médicaments pendant un peu moins de 2 ans, il y avait un décès supplémentaire.

La paroxétine réduit l'efficacité du tamoxifène, concluent les chercheurs. Dr. Juurlink conseille aux femmes qui prennent les deux médicaments de ne pas cesser abruptement de les prendre mais de consulter leur médecin.

Des études ont montré que le tamoxifène réduit la mortalité de 25 à 30%.

Psychomédia avec sources:
Daily Mail, Telegraph.co.uk

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Paxil et Tamoxifène ou comment j'ai échappé à la mort.

En 2008, je prenais Paxil et, suite à un cancer, j'ai dû prendre Tamoxifène.

Dès lors, je me suis sentie affaiblie à tel point que je préparais mes derniers arrangements. Je disais que j'allais mourir et je cherchais de l'aide pour me suicider. Durant 3 ans, je me suis sentie épuisée et j'étais plus souvent couchée que debout.
Les gens qui m'entouraient disaient que je ne sortais pas assez
ou que j'étais dépressive ...! Je ne pouvais faire mieux car je n'avais plus aucune énergie.

Je remercie le pharmacien qui m'a avisée, il y a environ 3 mois, de la contre-indication de ces 2 médicaments. De puis, je revis et l'envie de créer est revenue (car je suis une artiste).