Les produits naturels asiatiques contiennent souvent mercure, arsenic ou plomb

Un médecin légiste de l'Université d'Adelaide a lancé un avertissement, dans le Journal of Forensic Sciences, concernant les dangers potentiellement mortels des produits naturels à base de plantes s'ils sont pris en grande quantité, injectés ou combinés à des médicaments d'ordonnance.

Le professeur Roger Byard décrit la nature très toxique de certains produits de phytothérapie qu'un grande nombre d'utilisateurs à travers le monde croient sûrs.

"Il y a une fausse perception que les remèdes à base de plantes sont plus sûrs que ceux qui sont fabriqués, quand en fait plusieurs contiennent des concentrations potentiellement létales d'arsenic, de mercure et de plomb", dit-il.
Il cite notamment une analyse de 251 produits asiatiques à base de plantes vendus aux États-Unis qui a montré que 36 d'entre eux contenaient de l'arsenic, 35 du mercure et 24 du plomb. Une produit appelé Su Chan contenait même des sécrétions venimeuses de crapauds chinois. Il cite des cas documentés d'empoisonnement au plomb et à l'arsenic.

Des effets indésirables des remèdes à base de plantes peuvent inclure l'insuffisance hépatique, rénale ou cardiaque, l'accident vasculaire cérébral, des troubles du mouvement, une faiblesse musculaire et des convulsions.

Il met aussi en garde contre les interactions entre produits naturels et médicaments d'ordonnance, mentionnant divers cas d'effets secondaires sérieux.

Voyez également:

Les médicaments ayurvédiques contiennent souvent plomb, mercure et arsenic
Certains compléments naturels sont risqués avec des médicaments pour le coeur
DOSSIER: Phytothérapie et santé mentale

Psychomédia avec source:
Science Daily
Tous droits réservés