Certains compléments naturels sont risqués avec des médicaments pour le coeur

Les personnes qui prennent des médicaments pour le coeur sont à risque d'interactions dangereuses si elles prennent des compléments à base de plantes tels que le ginkgo biloba, le millepertuis et l'ail, selon une analyse de chercheurs de la Clinique Mayo publiée dans le Journal of the American College of Cardiology.

Ces compléments peuvent causer des problèmes lorsqu'ils sont pris avec des médicaments couramment prescrits pour diminuer la pression artérielle, contrôler le cholestérol, stabiliser le rythme cardiaque et prévenir les caillots sanguins.
Les saignements sont l'une des interactions les plus fréquemment rapportées ainsi que la réduction ou l'augmentation de la puissance des médicaments, indique Arshad Jahangir, coauteur.

Des exemples d'interactions identifiées dans l'étude sont:
    - le millepertuis, qui est généralement utilisé pour traiter la dépression, l'anxiété et les problèmes de sommeil: certaines études ont montré qu'il diminuait l'efficacité du médicament pour l'arythmie digoxin, ainsi que des médicaments contre l'hypertension et des statines pour réguler le cholestérol;

    - les compléments à base de plantes alfalfa, dong quai (angélique chinoise), myrtille, fenugrec, ail, gingembre et ginkgo biloba augmentent les risques de saignement quand ils sont combinés avec le médicament anti-caillots Coumadin (warfarin);

    - le ginseng et le thé vert diminuent l'efficacité du Coumadin.
L'éphedra (ma-huang), qui est maintenant interdite, a été liée à des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques, des crises d'épilepsie et des décès par arythmie cardiaque chez des personnes en santé qui l'utilisaient pour augmenter l'énergie et maigrir.

Par ailleurs certaines interactions néfastes peuvent aussi se produire avec des aliments. Par exemple, une interaction avec le jus de pamplemousse peut augmenter les niveaux sanguins des statines de 3 à 4 fois, ce qui peut représenter une dose toxique. L'effet du pamplemousse peut durer 24 heures. Ce fruit est donc à éviter.

Voyez également:

Attention aux mélanges dangereux de médicaments et compléments alimentaires
Le ginkgo biloba ne réduirait pas les risques d'Alzheimer et de déclin cognitif

Psychomédia avec source: WebMD.
Tous droits réservés.