Sclérose en plaques: une étude allemande porte un dur coup à la théorie vasculaire de Zamboni

Dans une nouvelle étude allemande, les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) ne présentaient aucun signe d'insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique (IVCC) - portant ainsi un autre coup à la théorie du Dr. Paolo Zamboni selon laquelle l'obstruction des veines drainant le sang du cerveau pourrait être une cause de la SEP.

Des échographies des veines jugulaires et vertébrales chez 56 personnes atteintes de SEP et 20 personnes en santé ont donné des résultats normaux dans presque tous les cas, indiquent Florian Doepp et ses collègues de l'Université Humboldt à Berlin dans les Annals of Neurology.
Ce qui contredit une étude avec 300 participants rapportée l'an dernier par Zamboni, de l'Université Ferrera en Italie, dans laquelle presque toutes les personnes atteintes de sclérose en plaques et seulement quelques personnes en santé avait une IVCC.

L'hypothèse est que le flux sanguin obstrué à cause de la sténose des veines entraîne une accumulation de sang dans le cerveau qui cause une inflammation.

Dans l'étude allemande, la direction du flux sanguin dans les veines jugulaire et vertébrale a été jugée normale chez 55 personnes atteintes de la maladie et chez toutes celles en santé. Aucun signe de sténose jugulaire interne n'a été observé chez tous les participants. Zamboni a énuméré cinq critères pour un diagnostic de CCSVI. Aucune des personnes examinées dans cette étude ne remplissait plus d'un de ces critères.

Cette étude est la deuxième en quelques mois à jeter le doute sur la prévalence du CCSVI chez les personnes atteintes SEP. Les résultats préliminaires d'une grande étude menée par Robert Zivadinov de l'Université d'État de New York à Buffalo, rapportés en avril au congrès de l'American Academy of Neurology, montraient qu'une faible proportion des personnes atteintes de la maladie ainsi qu'une importante minorité des personnes en santé rencontraient les critères de CCSVI.

Voyez également:

Trop tôt pour le traitement par angioplastie veineuse disent Zamboni et Zivadinov (avril 2010)
Angioplastie veineuse: communiqué des neurologues du Québec (mars 2010)

Psychomédia avec source:
Medpage Today
Tous droits réservés