L'antidiabétique metformine réduit les risques de cancer

Médicament le plus prescrit pour traiter le diabète de type 2 et disponible en générique, la metformine (Glucophage, Stagid), réduit les risques de développer le cancer du poumon chez les souris, selon une étude publiée dans la revue Cancer Prevention Research.

Des études épidémiologiques précédentes menées avec des diabétiques ont déjà montré un rôle protecteur de la metformine contre certains cancers. La présente étude montre une action similaire chez des sujets non-diabétiques.
Philip Dennis de l'Institut national du cancer de Philadelphie et ses collègues ont montré que la metformine sous forme orale réduisait le risque de cancer du poumon de 40 % à 50 % chez des souris exposées à un composé du tabac très cancérogène, comparativement à 100 % pour les souris non traitées. Sous forme injectable, le médicament réduisait le risque de 72 %.

Le chercheur fait l'hypothèse, qui doit être confirmée, que la réduction du taux d'insuline et d'autres hormones dans le sang amenée par la metformine joue sur l'équilibre énergétique des cellules cancéreuses, et ainsi sur leur développement.

Les chercheurs espèrent procéder à des essais cliniques préliminaires chez l'humain dans les prochains mois. Ces essais permettront de déterminer si l'antidiabétique peut être utilisé comme chimioprévention pour les fumeurs qui présentent un risque élevé de développer un cancer du poumon.

Une autre étude, publiée dans la même revue par des chercheurs japonais avec un petit nombre de participants, montre l'effet protecteur de la metformine contre le cancer colorectal. Des personnes non-diabétiques traitées avec le médicament pendant un mois voyaient le nombre d'ACF (un indicateur précoce d'un possible cancer du colon) baisser significativement.

Voyez également:

Diabète: l'action de la metformine (Glucophage) mieux comprise

Psychomédia avec sources:
Le Figaro, Radio-Canada
Tous droits réservés