Trois millions de personnes traitées pour le diabète en France

En 2009, quelque 2,9 millions de personnes étaient traitées pour diabète en France, comparativement à 1,6 million en 2000, indique l’Institut national de veille sanitaire (InVS) à quelques jours de la Journée mondiale du diabète, le 14 novembre. Au moins 4,4% de la population française est ainsi diabétique, sans compter les personnes qui ne sont pas encore diagnostiquées. La prévalence surpasserait ainsi les prévisions des experts.

L'étude, réalisée à partir des données de l'assurance maladie, définissait le diabète par la délivrance d'antidiabétiques oraux et/ou insuline à au moins trois dates différentes au cours de l'année.
La prévalence varie entre hommes et femmes (6,3% et 4,5%). Le taux maximal de prévalence est atteint chez les 75-79 ans, avec un homme sur 5 (19,7%) et une femme sur 7 (14,2%).

Des disparités géographiques sont constatées: la fréquence est très élevée dans le nord-est, en Seine-Saint-Denis et en outre-mer, à la Réunion par exemple; elle est moins fréquente en Bretagne, aux Pays-de-la-Loire et en Aquitaine.

Le taux de mortalité attribuable au diabète a toutefois baissé d'environ 10% entre la période 2001-2006 et l'année 2009.

Les facteurs de risque cardiovasculaire étaient plus souvent traités par médicament : antihypertenseurs (+ 7,4%) entre 2000 et 2009, statines (anticholestérols) (+ 27,7 %) et antiagrégants plaquettaires (+ 9,6 %).

"La stabilisation du surpoids et de l’obésité" serait un moyen, selon l’Institut, de faire baisser la prévalence du diabète.

Voyez également:

DOSSIER Psychomédia : Comment perdre du poids sainement

Psychomédia avec source:
InVs
Tous droits réservés