Les téléphones portables influencent l'activité du cerveau

Les ondes électromagnétiques des téléphones cellulaires augmentent l'activité de régions du cerveau situées à proximité de leurs antennes, selon une étude américaine publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Nora Volkow et ses collègues des National Institutes of Health (NIH) ont mesuré, chez 47 personnes, le métabolisme du glucose (indicateur de l'activité cérébrale) lors d'une exposition à des téléphones activés (avec le son coupé) ou non, émettant différentes fréquences de signaux électromagnétiques.

Une utilisation de 50 minutes augmentait le métabolisme du glucose d'environ 7% dans des régions situées au niveau de l'oreille (dont le cortex orbitofrontal et le pôle temporal) impliquées dans des fonctions telles que la mémoire et d'autres capacités cognitives. Ces augmentations variaient avec les amplitudes du champ électromagnétique.

L'augmentation est comparable à celle associée à une tâche cognitive telle que bouger les doigts, indique Volkow.

Les auteurs d'un éditorial accompagnant l'étude soulignent que les participants recevaient un appel en sourdine à partir d'un texte enregistré et que, dans ce mode de réception, les téléphones émettent moins d'énergie que lorsqu'un utilisateur parle. L'effet observé pourrait donc être plus marqué dans des situations d'utilisation normale.

L'activité cérébrale implique que les cellules utilisent le glucose pour produire de l'énergie. Le cerveau produit normalement la quantité de glucose dont il a besoin pour fonctionner. Les chercheurs ignorent si l'activation artificielle des cellules peut avoir un effet négatif sur la santé, particulièrement chez les personnes présentant une vulnérabilité potentielle comme des lésions dans les régions affectées.

Volkow suggère d'utiliser des écouteurs afin de maintenir l'antenne éloignée du cerveau, ce qu'elle fait elle-même depuis qu'elle mène ces travaux. D'autres experts font la même recommandation, particulièrement pour les enfants dont le crâne est plus mince et qui reçoivent ainsi plus d'énergie de ces appareils.

Voyez également:

OMS: les téléphones cellulaires liés à un risque accru de tumeurs cérébrales
Alzheimer: les ondes des téléphones portables pourraient aider à prévenir la maladie

Psychomédia avec sources:
WebMD, CNN
Tous droits réservés