L'optimisme liée à un risque réduit d'accident vasculaire cérébral

L'optimisme est lié à un risque diminué d'accident vasculaire cérébral (AVC), selon une étude publiée dans la revue Stroke de l'American Heart Association.

Eric Kim de l'Université du Michigan et ses collègues ont analysé les données concernant 6,044 adultes de plus de 50 ans. Sur 2 ans, le risque d'AVC était diminué de 9 % pour chaque augmentation d'un point sur une échelle d'optimisme de 16 points.

Des études précédentes ont aussi associé l'optimisme à une meilleure santé cardiaque et un meilleur fonctionnement du système immunitaire.

L'effet protecteur de l'optimisme serait surtout dû aux choix comportementaux que les gens font, tels que bien se nourrir et être actif physiquement, selon le chercheur. Bien que certaines études, précise-t-il, suggèrent que la pensée positive pourrait avoir un impact strictement biologique.

Voyez également:

American heart Association
Tous droits réservés