Les cancers de la thyroïde causés par la radioactivité identifiables

Les cancers de la thyroïde causés par la radioactivité seraient différents et identifiables, selon une étude réalisée par des chercheurs français du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), publiée dans la revue scientifique PLOS One. En France, les cancers de la thyroïde augmentent de 6,1 % par an pour les hommes et de 8,2 % pour les femmes depuis 20 ans, mentionnent les chercheurs.

Sylvie Chevillard et ses collègues ont analysé des tumeurs de la thyroïde non radioinduites, des tumeurs apparues à la suite d’une radiothérapie et des tumeurs développées par des enfants vivant à proximité de la centrale de Tchernobyl en 1986. Ils ont identifié, dans les cellules des tumeurs, des marqueurs génétiques permettant de différencier les cancer de la thyroïde causés par radiothérapie et ceux causés par l'exposition à la radiation de Tchernobyl.

L'avancée ne permet pas de détecter les cancers découlant d'une irradiation à de faibles doses radioactives, indiquent les chercheurs. L'augmentation des taux de cancers de la thyroïde, est souvent perçue, mentionnent-ils, comme une conséquence de Tchernobyl. "Dans ce contexte, disposer de marqueurs qui permettent de distinguer une tumeur liée à une exposition aux rayonnements ionisants d’une tumeur non radioinduite est essentiel pour répondre aux interrogations."

Voyez également:

Illustration : Tchernobyl