Fatigue, troubles sexuels, douleurs articulaires? Cela pourrait être l'hémochromatose, première maladie génétique en France. L'Association hémochromatose France lance une campagne de sensibilisation au dépistage de cette maladie qui touche une personne sur 300.

L'hémochromatose, qui se caractérise par une absorption excessive du fer provenant des aliments et une accumulation de ce dernier dans les organes (foie, pancréas, cœur, glandes endocrines, articulations et peau), est un véritable "empoisonnement par le fer".

Si elle n’est pas traitée assez tôt, elle peut conduire à l’arthrose, la cirrhose, le diabète, l'insuffisance cardiaque, des cancers… Alors qu'un simple dépistage au moyen d'une prise de sang (saturation de la transferrine puis recherche du gène HFE), entre 20 et 35 ans, permet un traitement accessible, la disparition de la plupart des symptômes et une espérance d’une vie normale.

Cette phase de complications est précédée d'une phase symptomatique, vers 20 ans chez l’homme et 35 ans chez la femme, où certains symptômes devraient attirer l'attention et mener vers le dépistage:

  • une fatigue continue attribuée à tort à un surmenage. Cette fatigue motive souvent la prescription de "fortifiants" à base de fer (!), de vitamine C (or la vitamine C favorise l’absorption du fer);
  • les troubles sexuels tels que perte de la libido, troubles de l’érection, aménorrhée;
  • les douleurs articulaires aux 3ème et 4ème doigts (la poignée de main est douloureuse) sont fréquentes, mais aussi les arthralgies des poignets, genoux, chevilles, coudes…;
  • les troubles du rythme cardiaque ressentis ou vus sur l’électrocardiogramme (ECG);
  • un essoufflement à un effort minime;
  • une élévation modérée et inexpliquée des transaminases ou une hyperglycémie intermittente constituent parfois les premiers signes de la maladie.

Le traitement de l'hémochromatose est facile, peu onéreux et efficace. Il consiste en saignées de 400 à 500 ml qui font baisser la ferritine.

Pour plus d'information concernant notamment les autres symptômes de la maladie, voyez le site de l'Association hémochromatose France.

Psychomédia Tous droits réservés.