Le paracétamol ou acétaminophène, l'ingrédient actif des Doliprane, Efferalgan, Actifed, Tylenol…, pourrait non seulement réduire la douleur mais aussi atténuer les émotions, qu'elles soient positives ou négatives, selon une étude publiée dans la revue .

Geoffrey R. O. Durso de l'Ohio State University et ses collègues ont mené cette étude avec 85 personnes qui ont pris 1,000 milligrammes d'acétaminophène (Tylénol) ou un placebo. Après 1 heure, les chercheurs leur présentaient une sélection de 40 images dont les contenus allaient de très plaisants, à neutres, à très déplaisants.

Les participants qui ont pris le paracétamol étaient 20% moins susceptibles d'évaluer que certaines images étaient extrêmement plaisantes et 10% moins susceptibles d'évaluer que certaines étaient extrêmement déplaisantes.

Ils évaluaient aussi que ces images suscitaient moins d'émotion que ceux ayant pris le placebo. Les évaluations des deux groupes n’étaient cependant pas différentes en ce qui concernait des caractéristiques non émotionnelles des images (telles que la saturation des couleurs par exemple).

Bien que les mécanismes restent peu clairs, des recherches antérieures ont suggéré que le paracétamol réduit la douleur en agissant sur l'insula, une partie du cerveau qui, entre autres fonctions, influence les émotions sociales.

Psychomédia avec source: Psychological Science.
Tous droits réservés