Le coup de chaleur survient lorsque le corps n'arrive pas à contrôler sa température et que celle-ci atteint ou dépasse 40 °C (la température normale est de 37 °C). Il peut mener au coma et même entraîner le décès.

Il s'agit d'urgence médicale requérant un traitement immédiat. Il faut sans tarder appeler le 15 (France) ou le 911 (Amérique du Nord). En attendant l'intervention médicale, il faut prendre des mesures immédiates pour refroidir la personne :

l'amener à l'ombre ou à l'intérieur ; la rafraîchir au moyen d'un bain ou d'une douche d'eau fraîche (mais non froide), d'une éponge d'eau froide, d'un ventilateur tout en vaporisant de l'eau fraîche, de sacs de glace ou de serviettes froides et humides sur la tête, le cou, les bras et les jambes.

Un coup de chaleur non traité peut rapidement endommager le cerveau, le cœur, les reins et les muscles. Plus le traitement est retardé, plus les risques de complications graves ou de décès augmentent.

Le coup de chaleur survient surtout chez les personnes âgées, les personnes travaillant dans des conditions physiques difficiles et les sportifs.

Le coup de chaleur est souvent précédé par une déshydratation et l'épuisement lié à la chaleur. Mais il peut aussi se développer soudainement et sans avertissement.

Les symptômes du coup de chaleur incluent :

  • température élevée, de 40 °C ou plus ;
  • état mental ou comportements altérés : confusion, agitation, troubles de l'élocution, irritabilité, délire, convulsions et coma ;
  • rougeur de la peau ;
  • altération de la transpiration ; dans un coup de chaleur provoqué par le temps chaud, la peau est chaude et sèche au toucher, mais dans un coup de chaleur provoqué par l'exercice intense, elle peut être humide ;
  • nausées et vomissements ;
  • respiration courte et rapide ;
  • fréquence cardiaque élevée, pouls rapide et fort ;
  • maux de tête.

L'insolation est une forme mineure de coup de chaleur caractérisée par des maux de tête et des nausées après une exposition directe au soleil. En cas d'insolation, se mettre dans un lieu frais ; s’asperger d’eau et ventiler ; prendre un bain frais (non froid) si possible ; placer des sacs de glaçons sur les cuisses et les bras ; appeler le 15 si les symptômes s’aggravent ou persistent.

Pour des informations sur d'autres problèmes de santé liés à la chaleur, voyez : Quels sont les symptômes et problèmes de santé liés à la canicule ; que faire ?

Les médicaments qui peuvent amplifier les effets de la chaleur

Psychomédia avec sources : Mayo Clinic, ministère français de la Santé, WebMD.
Tous droits réservés