À l'approche de Noël, des chercheurs britanniques rappellent de bien ranger le chocolat hors de la portée des chiens.

Les chiens aiment beaucoup l'odeur du chocolat. Mais, même en petite quantité, il est toxique pour eux et peut les rendre très malades, explique le Pr Alan Radford de l'université de Liverpool sur le site The Converstion UK. À dose élevée, il peut entraîner des convulsions, le coma et même le décès.

Le chocolat est une cause courante d'intoxication chez les chiens, représentant 25 % des cas aigus d'intoxication de toute cause. Les cas sont beaucoup plus fréquents chez les chiens que chez les chats.

Alan Radford de l'université de Liverpool et ses collègues ont analysé les données de 229 cliniques de vétérinaires au Royaume-Uni. Leurs résultats sont publiés dans le numéro de décembre 2017 du British Medical Journal (BMJ).

Dans l'ensemble, les chiens étaient quatre fois plus susceptibles d'être amenés chez un vétérinaire avec une intoxication au chocolat présumée autour de Noël qu'à tout autre moment de l'année, y compris à Pâques, à la Saint-Valentin et à l'Halloween. Les chocolats que les chiens mangeaient incluaient des figurines de père Noël, des calendriers de l'avent…

La toxicité du chocolat est causée par la théobromine, une substance proche de la caféine, que les chiens ne peuvent métaboliser aussi rapidement que les humains. Elle entraîne des symptômes gastro-intestinaux (vomissements, diarrhée…), cardiovasculaires (tachycardie…) et nerveux central (agitation, tremblement, perte d'équilibre, convulsions…). Les signes apparaissent habituellement de 6 à 12 heures après qu'un animal ait ingéré le chocolat.

Les chercheurs rappellent l'importance de s'assurer que tous les membres de la famille soient informés de la toxicité du chocolat pour les animaux domestiques.

Pour plus d'informations, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec sources : The Conversation UK, BMJ.
Tous droits réservés.