Chez la femme, le cancer du sein, reste de loin le plus fréquent (59 000 nouveaux cas) devant le cancer du côlon-rectum (20 800 nouveaux cas) et le cancer du poumon (16 800 nouveaux cas), selon une étude présentée par Santé publique France.

Ces chiffres constituent des projections produites à partir des données d’incidence observées jusqu’en 2013.

Chez la femme, deux cancers sont à l’origine du tiers des décès par cancer : le cancer du sein (11 900 décès) et le cancer du poumon (10 200 décès). Le cancer du poumon est en passe de devenir la première cause de mortalité féminine par cancer.

Les cancers du côlon-rectum (8 400 décès) et de l’ovaire (3 100 décès) arrivent en 3e et 4e positions.

Chez l’homme, le cancer de la prostate (48 400 nouveaux cas estimés en 2013, pas de projection possible pour 2017) est le plus fréquent suivi par le cancer du poumon (32 300 nouveaux cas en 2017) et le cancer du côlon-rectum (24 000 nouveaux cas).

Chez l’homme, les cancers du poumon (20 800 décès), du côlon-rectum (9 300 décès) et de la prostate (8 200 décès) sont responsables du plus grand nombre de décès. Le cancer du foie arrive en 4e position (6 100 décès).

Les cancers en France : état de la situation (rapport annuel interactif de l'INCa, 2017)

Pour plus d'informations, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec source : Santé publique France.
Tous droits réservés.