En raison des effets secondaires associés aux antibiotiques de la classe des fluoroquinolones, l’Agence européenne du médicament (EMA) a considérablement restreint le champ de leurs indications en 2019.

Ces antibiotiques ne doivent plus être prescrits pour des infections de sévérité légère comme la cystite non compliquée ou pour prévenir la diarrhée du voyageur, par exemple.

L’Agence française du médicament (ANSM) « a régulièrement relayé ces restrictions auprès des professionnels de santé », mais « manifestement le message n’est pas totalement passé », rapporte Le Monde.

« Les remontées de terrain de notre réseau de correspondants de cinquante pharmaciens et médecins, notamment, ont mis en évidence que la connaissance des effets indésirables des fluoroquinolones pouvait être renforcée », reconnaît Philippe Vella, directeur du médicament à l'ANSM, relayé par le quotidien.

En octobre 2022, l’ANSM a rappelé ces bonnes pratiques dans un dossier thématique destiné au grand public. « Il vise particulièrement à informer sur la nature des types d’effets indésirables liés aux fluoroquinolones et la conduite à tenir par les patients dès les premiers symptômes. En effet, certains troubles nécessitent une prise en charge précoce, ce qui impose d’en connaître les symptômes précurseurs afin d’être en capacité de réagir rapidement. »

Les fluoroquinolones autorisées en France

Voici la liste des fluoroquinolones autorisées en France :

  • ciprofloxacine (Ciflox, Uniflox et génériques) ;
  • lévofloxaxine (Tavanic et génériques) ;
  • ofloxacine (Oflocet, Monoflocet, génériques) ;
  • norfloxacine (génériques) ;
  • moxifloxacine (Izilox et génériques) ;
  • loméfloxacine (Décalogiflox et Logiflox) ;
  • délafloxacine (Quofenix).

Les indications

« Les fluoroquinolones sont indiquées dans le traitement de plusieurs types d’infections bactériennes pouvant, pour certaines d’entre elles, engager le pronostic vital. Ces antibiotiques ne doivent pas être prescrits pour traiter des infections non sévères ou spontanément résolutives. Ils doivent être évités dans des situations où d’autres antibiotiques peuvent être utilisés. »

Principaux effets indésirables

L'ANSM décrit cinq catégories d'effets secondaires indésirables :

  • Tendinopathies (atteintes des tendons)
  • Troubles cardiaques et cardiovasculaires
  • Neuropathies périphériques (atteintes des nerfs)
  • Photosensibilisation
  • Troubles neuro-psychiatriques

Délais d’apparition et durée

« Ces effets indésirables peuvent se manifester dès les premières 48 heures du traitement et jusqu’à plusieurs mois après l’arrêt du traitement. »

Ils « peuvent persister après l’arrêt du traitement mais la majorité des effets secondaires est réversible à l'arrêt du traitement. »

Contacter rapidement son médecin dès l’apparition des symptômes suivants :

Toute personne ayant pris une fluoroquinolone doit contacter rapidement son médecin dès l’apparition des symptômes suivants, indique l'ANSM :

  • gonflement douloureux des tendons ou articulations ;
  • douleurs et/ou faiblesse inhabituelles au niveau des bras ou des jambes ;
  • palpitations ou sensations de battements du cœur irréguliers ou rapides ;
  • difficultés à respirer, gonflement des jambes ;
  • baisse de la vision ou apparition de tout autre trouble oculaire ;
  • rougeurs, irritations ou démangeaisons au niveau de la peau, notamment suite à une exposition au soleil ou aux rayonnements UV artificiels (lampe à bronzer, solarium…).

« L’apparition de douleurs abdominales, thoraciques ou dorsales soudaines et intenses impose de se rendre immédiatement au service d’urgence d’un hôpital. »

« Pendant toute la durée du traitement et pendant plusieurs mois après l’arrêt du traitement, il est important de signaler la prise de fluoroquinolone à chaque professionnel de santé consulté. »

Pour plus d'information (notamment sur les effets secondaires) : Dossier de l'ANSM : Fluoroquinolones.

Pour plus d'informations, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec sources : ANSM, Le Monde.
Tous droits réservés.