La schizophrénie liée à l'immaturité d'une structure du cerveau

Le sous-développement d'une région spécifique du cerveau peut conduire à la schizophrénie selon une recherche japonaise publiée dans la revue Molecular Brain.

Le gyrus denté, situé dans l'hippocampe et impliqué dans la mémoire de travail et la régulation de l'humeur, est demeuré immature chez des souris modifiées génétiquement pour développer la schizophrénie.
Les mécanismes cérébraux de la schizophrénie demeurent encore largement méconnus. L'une des raisons en est que le diagnostic clinique dans le domaine de la psychiatrie est uniquement fondé sur des observations subjectives et non sur des critères biologiques ou objectifs, selon le professeur Tsuyoshi Miyakawa qui a dirigé la recherche.

"En raison de cette limitation, la plupart des troubles psychiatriques actuellement diagnostiqués comme un trouble unique sont susceptibles de comporter plusieurs populations biologiquement distinctes".

"Par conséquent, l'identification et l'investigation de marqueurs biologiques fiables qui caractérisent une sous-population d'un trouble psychiatrique spécifique sont essentielles pour accroître la compréhension de la pathogenèse / physiopathologie de ces troubles."

L'immaturité du gyrus denté pourrait fournir une base pour de tels biomarqueurs pour la schizophrénie, considèrent les chercheurs.

PsychoMédia avec source:
Mediacal News Today

Voyez également:

La schizophrénie liée à une déficience de la mémoire de travail
DOSSIER: Schizophrénie et troubles psychotiques