Sectes et santé: une campagne de sensibilisation aux dangers (France)

Une campagne de sensibilisation aux dérives sectaires dans le domaine de la santé, s'adressant aux parents, a été lancée ce lundi en France, rapporte Le Figaro. Une affiche, portant le message "Face au phénomène sectaire, parents soyez vigilants: Attention aux solutions miracle", va prochainement faire son apparition dans les lieux fréquentés par les jeunes et leurs familles. Le nombre d'enfants victimes de dérives sectaires est estimé entre 60 000 et 80 000.

Cette campagne résulte d'une démarche conjointe de la secrétaire d'État à la famille, Claude Greff, et du président de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires), Georges Fenech.

Le domaine de la santé constitue actuellement l'une des principales portes d'entrée des sectes pour atteindre les gens. "Les déviances thérapeutiques sont nombreuses", indique Georges Fenech, en citant à titre d'exemple, Kryeon, un mouvement d'origine américaine qui considère les enfants handicapés comme "des être de lumière" et qui préconise de cultiver la particularité de ces mineurs; un autiste, par exemple, sera ainsi privé de soins.

Les sites internet du secrétariat d'État à la famille et de la Miviludes fourniront prochainement des informations communes à destination des parents. Les professionnels de la petite enfance et le personnel écoutant du Snated (Service national d'accueil téléphonique pour l'enfance en danger) vont aussi être formés aux dérives sectaires par la Miviludes.

La Miviludes sensibilise depuis quelques années à la présence de dérives sectaires dans le domaine de la santé, et notamment celui de la psychothérapie.

Voyez :

Psychomédia avec source: Le Figaro. Tous droits réservés.