Dans 5 ans, les ordinateurs liront dans les pensées, prévoit IBM. Quelles étaient les prévisions de 2006?

En 2017, les ordinateurs, téléphones intelligents et divers appareils électroniques seront beaucoup mieux en mesure de lire dans les pensées, prévoit IBM. Depuis 2006, le géant de l'informatique fait ses prédictions sur 5 axes de la recherche qui devraient avoir un impact important dans les technologies grand public dans les 5 années à venir (baptisées le 5 in 5). Cinq ans se sont écoulés depuis les premières prévisions de 2006. Voici les prévisions pour 2017:

La biométrie remplacera les mots de passe

Plus besoin de mots de passe pour retirer de l'argent au guichet ou consulter son compte de banque en ligne: la reconnaissance sera faciale, rétinienne, et vocale. La version 4 d'Androïd inclut déjà la reconnaissance faciale pour débloquer un téléphone.

L'ordinateur anticipera nos désirs

Nos préférences et nos goûts seront analysés par des algorithmes informatiques afin d'anticiper nos besoins, grâce aux informations que nous partageons en ligne. Contrairement à ce qui se passe actuellement avec nos boîtes de courriels surchargées de messages non pertinents, le ciblage personnalisé.

La communication entre l'humain et la machine se fera par la pensée

IBM et d'autres entreprises travaillent sur le développement d'appareils qui se contrôlent par la pensée (domaine de la bio-informatique). Par exemple, il suffira bientôt, estime IBM, de penser à appeler quelqu'un pour que notre téléphone compose son numéro. Des expériences ont déjà permis de faire bouger le curseur d'une souris ou contrôler un fauteuil roulant au moyen d'électrodes posées sur le crâne.

Plusieurs sources d'énergie, dont celle produite par l'humain, seront ré-utilisables pour la maison

L'énergie produite par l'humain, via la marche ou le cyclisme, ainsi que par plusieurs autres sources, telles que la chaleur dégagée par les ordinateurs et les mouvements de l'eau dans les canalisations, pourra être collectée et utilisée. La recherche actuelle évolue vers des moyens de récupérer l'énergie actuellement gaspillée, de la stocker dans des batteries et l'utiliser pour alimenter des appareils électroniques.

La réduction de la fracture numérique

Une proportion beaucoup plus importante de la population sera branchée, grâce aux téléphones portables intelligents, ce qui réduira les inégalités dans l'accès à l'information.

En 2006, IBM prévoyait qu'en 2011:

- les services de soins de santé seraient accessibles en-ligne;
- la traduction de la parole en temps réel serait la norme;
- les téléphones mobiles liraient nos pensés;
- l'Internet offrirait des univers d'interaction 3D (comparables aux univers des jeux multi-joueurs en réseaux);
- la nanotechnologie se serait développée pour jouer des rôles importants dans des domaines environnementaux.

Psychomédia avec sources: IBM 2011 (en anglais), IBM janvier 2007 (en anglais), Le Figaro. Tous droits réservés.