Aujourd'hui, samedi le 15 juin, se tient la Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées. Environ 6 % des aînés vivraient de la maltraitance, est-il estimé

En mars dernier, le ministre de la Santé et responsable des Aînés, Réjean Hébert, annonçait le lancement d'une campagne de sensibilisation (1) qui incite les aînés ou les membres de leur entourage à dénoncer les situations d'abus en utilisant la ligne téléphonique Aide Abus Aînés (1-888-489-ABUS ou 1-888-489-2287). Une équipe d'intervenants professionnels peuvent, au besoin, assurer un suivi ou orienter la personne vers les ressources de proximité adéquates.

La maltraitance désigne diverses formes de violence, d'abus ou de mauvais traitements envers les aînés. Cela peut inclure la maltraitance physique, psychologique ou émotionnelle, matérielle ou financière, ainsi que la violation des droits de la personne ou encore la négligence.

Sur le site internet de la campagne se trouvent notamment, en plus des informations concernant la maltraitance comme telle, diverses informations utiles pour aider les personnes âgées et leurs proches à gérer les situations diverses auxquelles elles sont confrontées (sous le lien Publications, programmes et outils situé dans la colonne de droite): par exemples, un lien à un site d'information sur les programmes et services gouvernementaux pour les aînés ainsi qu'à un guide d'Éducaloi, Aînés : petit guide pour s'y retrouver, qui fournit des informations sur plusieurs sujets tels que l'hébergement, la fraude financière, le consentement aux soins, les directives pour les soins en fin de vie, la perte d'autonomie et l'inaptitude, les testaments et la succession.

(1) Campagne qui s'inscrit dans Plan d'action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées 2010-2015

Photo :Source: Communiqué ONU (Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées : Ban demande plus de protection)

Psychomédia Tous droits réservés