Voici les 10 définitions les plus recherchées sur Google en 2018 en France.

Les recherches sont souvent en forte augmentation à l'occasion d'un événement de l'actualité, et c'est ce qui vaut une place dans ce top 10 pour plusieurs termes. D'autres recherches présentent une augmentation plus constante.

Plusieurs des 10 définitions les plus recherchées portent sur des sujets touchant la psychologie ou la santé.

  1. Procrastination

    Les recherches ont quadruplé à l'occasion de la Journée de la procrastination qui se tient le 25 mars, ce qui explique cette première place du top 10.

    La procrastination, selon une définition en psychologie, consiste à retarder intentionnellement et inutilement l'accomplissement d'une tâche prévue malgré l'attente de conséquences négatives dans un futur plus ou moins rapproché. (TEST : Comment est votre tendance à la procrastination ?)

  2. GPA

    Selon Google Trend, une recrudescence des recherches portant sur la GPA (gestation pour autrui) en septembre et en octobre semble en lien avec l'animateur de télévision Marc-Olivier Fogiel, auteur de « Qu’est-ce qu’elle a ma famille ? »

  3. Transgenre

    Les recherches ont été multipliées par 10 le 4 novembre.

  4. Bigorexie

    La bigorexie est une obsession du corps musclé et parfait qui incite à s'entraîner excessivement, à se sous-alimenter et à utiliser des suppléments alimentaires afin de développer une masse musculaire.

    La plus grande partie des recherches a eu lieu en avril ce qui indique l'influence d'un événement médiatique.

  5. ASMR

    Les recherches portant sur la définition de l'ASMR ont été en augmentation tout au long de l'année.

    L'ASMR (« Autonomous Sensory Meridian Response ») ou « réponse automatique des méridiens sensoriels », indiquent des chercheurs en psychologie de l'University of Sheffield (Royaume-Uni) dans la revue PLOS One (juin 2018), « décrit une expérience de sensations de picotement sur la tête, en réponse à une variété de déclencheurs audiovisuels tels qu'un chuchotement, un tapotement et des mouvements des mains ».

    Plusieurs évoquent une sensation plaisante comparable à un frisson dans la nuque, provoquée par des sons doux et répétitifs.

    « L'intérêt du public pour l'ASMR, indiquent les chercheurs britanniques, a augmenté de façon spectaculaire et des expérimentateurs regardent des vidéos d'ASMR pour promouvoir la relaxation et le sommeil. Contrairement à des expériences émotionnelles ostensiblement similaires telles que les “frissons esthétiques” apportés par la musique et des scénarios inspirant l'émerveillement, la base psychologique de l'ASMR n'a pas encore été établie. »

  6. ZAD

    Zone à défendre. Les recherches ont culminé en janvier et en avril.

  7. RGPD

    Règlement général sur la protection des données.

  8. Bae

    Bae est une expression souvent rencontrée sur les réseaux sociaux qui est utilisée au moins de deux façons : comme acronyme de « Before Anyone Else » (avant qui que ce soit) pour exprimer l'amour, ou comme abréviation de Babe (Baby).

  9. Épicène

    La rédaction épicène consiste à employer des appellations au féminin à côté des appellations au masculin, à abandonner progressivement le masculin générique (englobant les deux genres) et à offrir une égale représentation des femmes et des hommes dans le texte, selon une définition de l'Office de la langue française du Québec. En France, le langage épicène suscite des critiques et une opposition de longue date de l'Académie française, rapporte Wikipédia.

  10. Salmonelle

    La salmonelle est une bactérie responsable d'intoxications alimentaires.

Le mot international de l'année 2018 selon le dictionnaire Oxford

Psychomédia
Tous droits réservés.