Le manque de sommeil augmente le risque de diabète

Le manque de sommeil augmente la résistance à l'insuline et réduit la tolérance au glucose, ce qui peut augmenter le risque à long terme de diabète, selon une étude publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism.

Des études précédentes ont montré que les personnes qui dorment moins que 6 heures par nuit ont un risque accru de diabète. La présente étude vérifiait si le temps réduit de sommeil en soi augmentait le risque lorsque combiné à la sédentarité et à une consommation de nourriture excessive.
Plamen Penev de l'Université de Chicago et ses collègues ont mené cette étude avec un groupe d'hommes et de femmes dans la quarantaine qui passaient deux périodes de 14 jours dans lesquelles ils consacraient 5.5 heures et 8.5 heures au sommeil. Durant ces deux périodes, ils étaient sédentaires et mangeaient à volonté.

En passant de 8.5 à 5.5 heures de sommeil, leurs résultats à deux tests de glycémie (niveau de sucre dans le sang) devenaient similaires à ceux de personnes ayant un risque accru de diabète.

"Nos résultats soulèvent la possibilité que lorsque les aspects malsains du mode de vie occidental sont combinés avec un temps réduit de sommeil, cela peut contribuer à un risque accru. pour plusieurs personnes en surpoids et sédentaires. de développer le diabète", commente Penev.

Des recherches supplémentaires, à plus grande échelle, sont nécessaires pour mieux connaître les effets d'un manque de sommeil régulier sur le métabolisme du glucose, considèrent les auteurs.

Psychomédia avec source:
Science Daily

Voyez également:

Le lien entre sommeil et diabète de nouveau démontré
Manque de sommeil plus dommageable pour les femmes (hypertension, diabète, ...)
Le manque de sommeil fait consommer plus de calories et prendre du poids
Dossier: Sommeil, insomnie, troubles du sommeil