Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) et les National Institutes of Health (NIH) américains ont souligné la 25e édition de la Journée Internationale de la sensibilisation au syndrome de fatigue chronique (SFC) et à la fibromyalgie.

Leurs communications ont été centrées sur le syndrome de fatigue chronique en lien avec les efforts pour améliorer les services cliniques et développer la recherche récemment initiés.

Le syndrome de fatigue chronique représente une crise de santé cachée, est-il estimé dans un blog des CDC. Entre 825 000 et 2,5 millions de personnes au pays seraient touchées. « Pourtant, cette maladie incapacitante demeure largement invisible pour la plupart des Américains ».

Un site web dédié au syndrome (en anglais) à l'intention du public et des professionnels de santé a récemment été mis à jour par les CDC.

De son côté, le NIH a fait le point sur la nature du syndrome et les initiatives de recherche.

Le syndrome est caractérisé, est-il rappelé, « par une incapacité importante qui affecte les activités quotidiennes et s'accompagne d'une fatigue profonde qui n'est pas soulagée par le repos. Tout en variant d'une personne à l'autre et affectant de nombreux systèmes de l'organisme, les symptômes comprennent une fatigue sévère, un sommeil non récupérateur, des problèmes cognitifs, de concentration et de mémoire ainsi que des douleurs. Le malaise post-effort, une caractéristique distinctive de la maladie, est l'aggravation des symptômes après une activité physique ou mentale. »

Bien que plus fréquent chez les femmes, il affecte les personnes de tous âges, dont les enfants.

La cause ou les causes du syndrome ne sont pas encore établies. Les recherches récentes suggèrent que des problèmes avec le métabolisme cellulaire (processus biologique qui produit l'énergie) et des changements dans le système immunitaire peuvent jouer un rôle. (SFC : où en est la recherche sur les causes ?)

Les NIH ont initié des recherches intramurales et annonceront bientôt des subventions à des centres de recherche pour lesquelles la concurrence est vive entre les équipes de recherche qui travaillent sur différentes pistes.

Syndrome de fatigue chronique: de nouveaux critères diagnostiques et un nouveau nom proposés (2015)

Psychomédia avec sources : CDC, NIH.
Tous droits réservés.