Cannabis et symptômes psychotiques


Une nouvelle étude, publiée dans le British Medical Journal montre que l'usage fréquent du cannabis chez l'adolescent et le jeune adulte augmente les risques de symptômes psychotiques plus tard dans la vie.

L'étude impliquait 2437 jeunes âgés entre 14 et 24 ans chez qui on a évalué la consommation de drogue, la prédisposition à la psychose et les symptômes psychotiques. Ces jeunes ont ensuite été suivis pendant 4 ans. Le cannabis s'est avéré, avec le temps, augmenter modérément les risques de symptômes psychotiques. Cet effet était toutefois beaucoup plus marqué chez ceux qui présentaient une prédisposition (jusqu'à 23,8%).