Le cannabis détériore les capacités cognitives avec le temps

La mémoire, la rapidité de pensée et d'autres capacités cognitives (mentales) deviennent moins bonnes avec le temps chez les consommateurs de cannabis selon une recherche publiée dans le numéro de mars de la revue Neurology.

Les consommateurs réguliers de marijuana performaient moins bien que les non-consomateurs à des tests d'habiletés cognitives, incluant l'attention partagée (habileté de porter attention à plus qu'un stimulus à la fois) et la facilité verbale (le nombre de mots générés dans un temps limite).
Ceux qui avaient consommé depuis 10 ans et plus avaient plus de problèmes avec leur habiletés de pensée que ceux qui avaient consommé de 5 à 10 ans. Les participants étaient tous de grands consommateurs (quatre joints ou plus par semaine).

Plus les gens consommaient depuis longtemps, plus la détérioration des habiletés cognitives était grande, spécialement la capacité d'apprendre et de mémoriser, selon l'auteur de la recherche. Dans certains cas, la détérioration était assez marquée pour parler de déficit.

La recherche impliquait des gens âgés de 17 à 49 ans participant à un programme de traitement. Il y avait 20 consommateurs à long terme et 20 à court terme. Pour comparaison, 24 non consommateurs partipaient à la recherche.

Les résultats étaient assez marqués. Par exemple, dans un test où les participants devaient mémoriser une liste de mots, les non-consommateurs se rappelaient en moyenne de 12 mots sur 15, les consommateurs depuis 5 à 10 ans se rappelaient de 9 mots et les consommateurs depuis plus que 10 ans se rappelaient de 7 mots.

PsychoMédia avec source:
Neurology, March 14, 2006.

Voyez également:

Quels sont les symptômes de sevrage du cannabis?
Cannabis: dommages au cerveau liés à une consommation importante
DOSSIER: Toxicomanies et addictions

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Cannabis