L'OMS met en garde contre la cigarette électronique

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde contre la cigarette électronique qui contient "des additifs chimiques qui peuvent être très toxiques". La cigarette électronique, largement commercialisée sur internet, est vendue dans de nombreux pays à travers le monde.

Fabriquée en Chine depuis 2004, elle ne contient ni goudron ni CO2 et ne dégage pas de fumée mais une vapeur composée de nicotine et d'essences aromatiques inhalée par l'utilisateur.
Aucune étude scientifique toxicologique ou clinique n'a été menée à ce jour, et "tant que cela n'a pas été fait l'innocuité et l'efficacité du produit ne peuvent être garanties", avertit M. Douglas Bettcher, directeur du département anti-tabac de l'OMS.

En France, rapporte AFP, la Direction générale de la santé (DGS) et l'Agence du médicament ont indiqué que les cigarettes électroniques peuvent contenir des substances chimiques, telles que le propylène glycol qui est un solvant irritant ou des dérivés terpéniques qui "pourraient avoir une incidence" en cas d'antécédents d'épilepsie.

Des fabricants de la cigarette électronique ont utilisé le nom et le logo de l'OMS sur des sites internet, sur des emballages ou dans des publicités" pour vanter les bienfaits de leur produit pour le sevrage tabagique.

PsychoMédia avec sources:
RTL
AFP

Voyez également:

Quelle est l'efficacité du Champix, médicament d'aide au sevrage du tabac?
DOSSIER: Addiction et toxicomanie: Arrêter de fumer