Alcool et drogues classés sur une échelle de dangerosité

Alors que les drogues comme l'héroïne, le crack, les méthamphétamines et le crystal meth sont plus nocives pour la santé des individus, l'alcool fait plus de dommage au niveau de la société, selon une étude britannique publiée dans The Lancet et financée par le Centre for Crime and Justice Studies.

Une consommation excessive d'alcool endommage pratiquement tous les organes du corps, augmente la mortalité sur les routes, contribue à l'éclatement des familles et coûte très cher en soins de santé, en services sociaux et en emprisonnement. L'alcool est ainsi, dans l'ensemble, plus dangereux que les drogues. Il est suivi par l'héroïne et le crack, indique le Pr David Nutt de l'Imperial College London.
L'héroïne, le crack (dérivé de la cocaïne) et la méthamphétamine sont toutefois les drogues les plus mortelles.

Sur une échelle de dangerosité de 0 à 100, l'alcool est situé à 72, l'héroïne à 55 et le crack à 54. La marijuana, l'ecstasy et le LSD se classent beaucoup plus bas sur l'échelle.

Voyez également:

Comment reconnaître l'alcoolisme (dépendance à l'alcool)?

Illustration : Source : The Lancet (via BBC)

Psychomédia avec sources: BBC, Radio-Canada.
Tous droits réservés