Meilleure humeur, moins de dépression après avoir arrêté de fumer

Les personnes qui arrêtent de fumer sont de meilleure humeur et ont moins de symptômes de dépression que lorsqu'elles fumaient, selon une étude publiée dans la revue Nicotine & Tobacco Research.

Christopher Kahler de l'Université Brown et ses collègues n'étaient pas certains qu'arrêter de fumer rendaient les gens plus heureux car la croyance conventionnelle est que plusieurs fumeurs utilisent la cigarette pour soulager l'anxiété et la dépression.

"L'hypothèse a souvent été que les gens pouvaient fumer en raison d'un effet antidépresseur et que s'ils quittaient ils pouvaient démasquer un épisode dépressif", dit Kahler.

L'étude a été menée avec 236 hommes et femmes qui étaient également des grands buveurs sociaux. Ils ont reçu des timbres de nicotine et des conseils sur l'abandon du tabac, puis accepté une date d'abandon; certains ont aussi reçu des conseils spécifiques pour réduire la consommation d'alcool. Ils passaient un test évaluant les symptômes de dépression une semaine avant la date d'arrêt, puis 2, 8, 16 et 28 semaines après cette date.

99 participants n'ont pas réussi à arrêter, 44 n'étaient abstinents qu'à l'évaluation 2 semaines après la date d'arrêt, 33 étaient toujours abstinents à l'évaluation 2 et 8 semaines après la date et 33 ont réussi à rester non fumeurs pour la durée entière de l'étude.

Chez ceux qui n'ont réussi à arrêter que temporairement, l'humeur était meilleure durant cette période. Après avoir recommencé leur humeur s'est détériorée. Dans certains cas les niveaux de tristesse étaient plus élevés qu'avant d'arrêter de fumer. Ceux qui n'ont jamais cessé de fumer sont demeurés les plus malheureux tout au long de l'étude alors que ceux qui ont réussi à maintenir leur abstinence étaient les plus heureux au départ et sont restés au même niveau.

Les changements du niveau de bonheur n'étaient pas corrélés à la réduction de la consommation d'alcool mais seulement avec à celle du tabac.

Les chercheurs recommandent aux fumeurs de considérer arrêter de fumer comme une étape vers une meilleure santé mentale autant que physique.

Voyez également:

Beaucoup plus de dépression chez les fumeurs
Le tabagisme associé à un risque plus élevé de dépression
DOSSIER Psychomédia : Arrêter de fumer
DOSSIER Psychomédia : Dépression

Psychomédia avec source: Brown University
Tous droits réservés

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Meilleure humeur .....

Probablement..... au début c'est imperceptible.
Mais que faire pour être moins nerveux ?????
J'en souffre énormément.