Le trouble bipolaire lié à des gènes de l'horloge biologique (rythmes circadiens)

Des gènes régulant les rythmes circadiens (rythmes d'environ 24 heures) pourraient être responsables du trouble bipolaire chez les enfants (maniaco-dépression), selon une étude publiée dans le BMC Psychiatry.

Alexander Niculescu de l'Université d'Indiana et ses collègues de plusieurs universités américaines ont étudié les gènes RORA et RORB chez 152 enfants ayant un diagnostic de trouble bipolaire et un groupe de comparaison de 140 enfants. Ils ont identifié quatre altérations du gène RORB qui étaient liées avec le trouble.
"Nos résultats suggèrent que les gènes de l'horloge biologique et le gène RORB en particulier peuvent être d'importants candidats pour les recherches futures sur les bases moléculaires du trouble bipolaire", conclut Niculescu.

Le gène RORB est surtout exprimé dans l'oeil, la glande pinéale et le cerveau. Son expression varie en fonction du rythme circadien dans certains tissus, et des souris dépourvues de ce gène montrent des anomalies de ce rythme.

"Le trouble bipolaire est souvent caractérisé par des anomalies du rythme circadien, et ceci est particulièrement vrai chez les enfants, dit-il.

Une diminution du sommeil a été identifié comme l'un des symptômes précoces permettant de distinguer le trouble bipolaire du trouble déficit d'attention et hyperactivité (TDAH), indique-t-il.

Le trouble bipolaire pédiatrique est un diagnostic controversé caractérisé par des épisodes de dépression et de manie.

Voyez également:

Le trouble bipolaire lié aux rythmes circadiens (horloge biologique)
Trouble bipolaire : horloge biologique sensible, importance de la régularité
Trouble bipolaire : les changements de saison peuvent déclencher des épisodes

Psychomédia avec source: Eurekalert
Tous droits réservés.