La kétamine réduit rapidement la dépression du trouble bipolaire

L'anesthésique kétamine, parfois illégalement utilisé comme drogue récréative de rave party sous le nom de spécial K ou vitamine K, amène une réduction rapide, bien que temporaire, de la dépression sévère chez les personnes souffrant d'un trouble bipolaire (maniaco-dépression) résistant au traitement selon un essai clinique de petite taille, dont les résultats sont publiés dans les Archives of General Psychiatry.
Nancy Diazgranados et Carlos Zarate du National Institute of Mental Health à Bethesda ont mené cet essai avec 18 personnes atteintes sévèrement de la maladie. Elles avaient essayé, en moyenne, 7 antidépresseurs avec lesquels elles n'avaient pas obtenu de résultats significatifs et 55 % n'avaient pas obtenu de résultats avec la thérapie électroconvulsive. Elles continuaient à prendre des médicaments tels que le lithium et le valproate.

Elles étaient assignées au hasard à recevoir une seule perfusion de kétamine par voie intraveineuse (0.5 mg/kg alors que la dose standard d'anesthésie est de 1 à 4,5 mg / kg) ou un placebo.

Les symptômes de dépression, mesurés par des tests standardisés, diminuait après seulement 40 minutes et demeuraient stables jusqu'au deuxième jour. Au septième jour, les symptômes étaient revenus au même niveau que dans le groupe placebo.

Les effets secondaires étaient des réactions quasi-psychédéliques (hallucinations) ainsi que des effets tels que somnolence, troubles cognitifs, nausées, vision floue et maux de tête.

L'apparition du soulagement était plus rapide que dans un essai précédent avec des personnes atteintes de dépression unipolaire (dépression majeure) où l'effet survenait après 110 minutes. Ce qui pourrait être dû au traitement concomitant avec le lithium ou le valproate et au fait que la maladie était plus sévère dans la présente étude.

Les chercheurs notent plusieurs limitations à l'étude, notamment le fait que les effets secondaires tels que les hallucinations pouvaient indiquer aux participants qu'ils avaient bel et bien reçu le médicament plutôt que le placebo. Une autre limitation est le nombre limité de participants. Et plus important, il est encore inconnu si l'amélioration des symptômes de la dépression sévère peut être maintenue et comment.

Voyez également:

Dépression: la kétamine réduit rapidement la suicidalité
Dépression sévère: l'efficacité rapide de la kétamine mieux comprise

Psychomédia avec source: Medpage Today
Tous droits réservés