Le 30 mars, se tient la Journée mondiale des troubles bipolaires 2021. En France, elle est organisée par la Fondation FondaMental et l'association Argos 2001.

Les troubles bipolaires, autrefois appelés psychose maniaco-dépressive, sont caractérisés par une alternance de euphoriques (ou maniaques) et de phases dépressives.

Maladie mentale chronique, les troubles bipolaires touchent entre 1 et 2,5 % de la population, soit entre 650 000 et 1 650 000 personnes en France, indique a Fondation.

La Fondation a joué un rôle majeur dans la création du réseau de Centres Experts Troubles Bipolaires, centres de consultation et de recherche.

La durée des épisodes de manie et de dépression peut varier de quelques jours à quelques semaines ou mois.

Les troubles bipolaires sont de deux types principaux :

  • le trouble bipolaire de type 1 est caractérisé par au moins un épisode de manie ;

  • le trouble bipolaire de type 2 est caractérisé par au moins un épisode de dépression et au moins un épisode d'hypomanie.

Critères diagnostiques des troubles bipolaires de types 1 et 2 (DSM-5)

En France, « on estime à 10 ans en moyenne le temps écoulé entre un premier épisode et l’instauration d’un traitement adapté », indique la fondation. « Ce décalage s’explique par la méconnaissance de la maladie de la part des médecins, qui associent souvent les symptômes de la bipolarité à ceux de la dépression. Si bien qu’actuellement, 40 % des dépressifs pourraient en réalité souffrir de bipolarité sans être diagnostiqués. »

Pour plus d'informations sur les troubles bipolaires, voyez les liens plus bas.

Psychomédia avec source : Fondation Fondamental.
Tous droits réservés.