Le chemin de la transformation d une borderline



Bonjour, mon nom est Nancy et je suis diagnostiqué borderline depuis des années.Voici donc le portrait de ma petite personne , de ma vie infernale et de ma transformation: Impatience, intolérance, impulsivité, agressivité, crise de colère, grande joie suivie d agitation et de découragement, instabilité émotive, insomnie importante , vide intérieur immense, remise en question
permanente et questionnement sans fin

(Qui suis-je? Qu est ce que je veux ?

Que vais-je faire dans la vie? Quelles sont mes valeurs à moi? Qui sont mes vrais amis(es)? Qui sont les personnes que j aime?Etc.) Je souffrais de boulimie, je faisais des achats inconsidérées jusqu à me ruiner, j avais une conduite automobile dangereuse, dépassant largement les limites de vitesse et m amusais à me placer devant les camions qui venaient vers moi, j avais une obsession maladive de la propreté et du rangement, je souffrais de dépressions multiples, pensées suicidaires chroniques (tous les jours ou presques et depuis mon tout jeune âge) et tentative de suicide. Bref, douleur émotive quasi-constante, insécurité permanente, angoisse chronique et anxiété généralisée.Voila ce qu était ma vie. J ai consulté 5 psychiatres et suivie deux ans de thérapie et tout cela ne m a pas aidé du tout.Le médication qu ils me prescrivaient consistaient à traiter mes symptômes dépressifs.Le résultat s est avéré être un échec total. Mais tenez vous bien!!!Il y a de l espoir! Oui de l espoir!Il y a deux mois je me suis rendue à l urgence car je n en pouvais plus. Le suicide était redevenu pour moi la seule porte de sortie,encore une fois!

Mais j essayais de combattre cette envie à cause de ma fille Naomy (4 ans) que j aime de tout mon coeur. Il me fallait donc de l aide au plus vite avant de commettre cette erreur qui aurait détruit ma famille.À l urgence j ai eu la chance de rencontrer un excellent psychiatre qui a confirmé mes diagnostiques de troubles de personnalité-limite(borderline) et de personnalité obsessive-compulsive et m a perscrit une nouvelle médication (Séroquel et Paxil). Voila, aujourd hui je suis devenue une autre femme. Pour la première fois de ma vie je me sens bien. Je suis enfin capable de réfléchir calmement et de controler mes sauts d humeurs.Je suis calme, relaxe et détendue.Mon esprit qui fonctionnait à mille à l heure et qui pensait constamment à 50 affaires en même temps s est calmé.Je peux maintenant me reposer!!!! Et me concentrer sur une seule chose à la fois.Je me sens véritablement bien.Plus de crise de rage et de folie pour moi!! Même les événements et les problèmes sérieux qui m obsédaient ne m affectent plus autant.Le mal de vivre qui me tuait à petit feu s en est allé et le gouffre sans fond vers lequel je descendais à disparu. J ai retrouvé la terre ferme. Le psychiatre que j ai rencontré ma sauvé la vie, à sauvé mon couple et m a permit de me rapprocher de ma fille, de lui donner beaucoup plus d amour et de l éduquer de façon plus équilibré.Après tant d échecs je ne croyais plus cela possible. Je me croyais perdue et j avais tant de problèmes à regler que je ne savais même plus par quoi commencer devant le psychiatre. Tout était pèle-mêle dans ma tête. La seule chose dont j étais sûr c est que je devenais folle. Mais lui m a compris... Je savais qu on ne peux pas guérir d un trouble de personnalité borderline, quand on est borderline on l est à vie. Mais on peut maintenant en controler certains symptômes avec l aide de la médication. Selon lui, le médicament le plus susceptible de nous aider est le SÉROQUEL.C est un anti-psychotique(donné au schizophrènes et autres psychotiques pour faire cesser les hallucinations et délires paranoides).Il nous aide en cassant radicalement notre angoisse Il fait nettement diminuer l impulsivité, l agressivité, l agitation et l insomnie.Je vous assure que pour moi c est miraculeux. Pour ce qui est de mon trouble obsessionnel-compulsif, c est en fait un moyen d auto-défense que mon système a développé inconsciemment pour controler mon anxiété généralisée.Un des meilleurs médicaments pour ce trouble est le PAXIL.Un anti-dépresseur de la famille du prozac qui traite l anxiété.Donc, en diminuer l anxiété, ça permet de faire diminuer nos comportements obsessifs-compulsifs.Je réalise que mon message est très long.J espère que ça ne vous découragera pas trop de me lire.Le but de mon message est de vous montrer qui si moi j ai pu trouver un moyen/remède pour me sortir de cet enfer quotidien et de me sentir enfin mieux,c est possible pour vous aussi.Bonne chance à vous tous et MERCI docteur .

Nancy B.
surnom borderline

Commentaires

Options d'affichage des commentaires

Sélectionnez la méthode d'affichage des commentaires que vous préférez, puis cliquez sur "Sauvegarder les paramètres" pour activer vos changements.

Re: Le chemin de la transformation d une borderline

re -salut Nancy,

J'ai deja ecrit pcq je me demandais si je n,etais pas boderline , je me revois vraiment dans ton message et ca fait pas tellement longtemps que j'ai ete disgnostiqué borderline et anxiete generalisé et on m'A donné du seroquel et ca va bc mieux , je suis contente de voir qu'il a une solution a notre probleme. Je voulais te demander t'a dose est a combien ? moi je suis q a 100 mg mais ca fait pas longtemps et il faut monter graduellement.VA t-on etre obliger de prendre ce medoc toute notre vie ?
merci
Jonna

merci pour l'encouragement

Bonjour Nancy, je te remercie pour ton beau témoignage. Ça fait du bien de savoir que l'on est pas seule face à cette maladie. Je souffre moi aussi de bordeline depuis plusieurs années et je vis présentement une phase de découragement. J'ai perdu le goût de vivre et j'ai du mal à vivre de la stabilité. C'est très dure pour le moral mais quand je vois des gens comme toi qui partage leur expérience alors je me sens mieux. Merci encore et surtout continue à croire en la vie.

Chantal
bye bye

Re: Le chemin de la transformation d une borderline

bonjour Nancy,

Je trouve ton message tres emouvant.Je me demandais si tu etais une personne tres nerveuse pcq je me reconnais bc en toi mais je me croyais plus hyperactive avec deficit d'attention mais, quand j'Ai lue ton message on aurait dit que c,etait moi qui l'avais ecris.Durant ma jeunesse j'etais tellement nerveuse que les gens se demandaient si j,etais normale , je suis encore nerveuse et impulsive , un peu moins pire que dans l'enfance .Cependant on vient de me faire essayer ritalin , je croyais devenir folle , je suis devenue tres impulsive, comme dans ma jeunesse et meme en arretant ritalin mon impuslivité a rester tres forte, ce medicamment me fais pas alors est-ce vraiment un probleme d'hyperactivitéet deficit attention que j'Ai ????je me sens devenir folle ...
fille desepérée
Jonna

Re: Le chemin de la transformation d une borderline

salut moi aussi je souffre de bordeline je prends du trazolan et de l'aropax et pendant un an j'ai pris du solian et ai pris 28 kg donc j'ai arreter mon docteur m'a donner un nouveau neuroleptique mais je n'ose le prendre j'ai peur de grossir a tu toi aussi des problemes de ce genre

Re: Le chemin de la transformation d une borderline

salut nancy tout comme toi je suis bordelinemon probleme c'est que je prends du trazola de l'aropax et pendant 1 an j'ai pris du solian(neuroleptiques) mais horreur j'ai pris 28 kg je l'ai arreter depuis de 6 moi et ai perdu 10 malheureux petits kgs

mon medecin m'as enguirlander car ont peut pas arreter un traitement comme cela
elle m'a donc prescrit du zyprexa je l'ai acheter mais n'ose le prendre et la je recommence a deprimer a avoir des angoisses des cauchemars... ben tu connais, et toi ca va tu grossis pas avec ce medocs??? voila j'aimerai bien correspondre avec toi alors a bientot si tu veux bizous