Les aînés qui vivent de la solitude ont un risque augmenté d'Alzheimer

Une récente recherche américaine montre un lien entre le sentiment de solitude chez les gens âgés et le risque de développer la maladie d'Alzheimer.

Des recherches antérieures avaient montré un lien entre la maladie et l'isolement social. La recherche récente est la première à établir un lien avec le sentiment de solitude et la maladie.
L'isolement social peut se produire sans qu'un sentiment de solitude soit présent et inversement, le sentiment de solitude peut être présent même avec plusieurs contacts sociaux. En général toutefois, les gens qui ont moins de contacts sociaux se sentent plus seuls. L'isolement et le sentiment de solitude tendent à augmenter avec l'âge.

Robert Wilson et son équipe ont suivi, pendant quatre ans, 823 personnes, âgées de 80 ans en moyenne, qui ne présentaient pas de symptômes d'Alzheimer au début de la recherche.

Les résultats montrent que le sentiment de solitude était lié à des niveaux de fonctionnement mental plus bas au début de la recherche et à un déclin plus rapide durant la période de suivi.

Durant ces 4 ans, 76 participants ont développé la maladie. Les participants qui rapportaient un plus grand sentiment de solitude avaient un risque deux fois plus élevé de développer la maladie que ceux qui ressentaient le moins de solitude, indépendamment du niveau d'isolement objectif.

Selon l'auteur, cette recherche fournit de bonnes raisons de croire que le sentiment de solitude n'est pas une réaction à la maladie. Il croit plutôt que ce sentiment a un impact physique autant qu'émotif sur la personne à rique d'Alzheimer. Il fait l'hypothèse que le sentiment de solitude affecte le cerveau de telle sorte qu'en devenant âgés les gens deviennent plus susceptibles de développer la maladie.

Source: Archives of General Psychiatry, February 2007 (Medical News Today)

Voyez également:

Le sentiment de solitude augmente le risque d'hypertension
Le sentiment de solitude perturbe l'activité génétique du système immunitaire
Alzheimer : mêmes facteurs de risques que les maladies cardiaques
DOSSIER: Maladie d'Alzheimer

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez notre FORUM Santé et bien-être