Alzheimer et Parkinson: bientôt un test sanguin détectant six ans à l'avance

Une compagnie américaine prévoit lancer cet été un test sanguin pouvant détecter, six ans avant qu'elles ne s'installent, les maladies d'Alzheimer, de Parkinson et de Lou Gehrig, rapporte le Chemistry & Industry magazine.

Le test permettrait d'alerter ceux qui sont à risque de développer ces maladies et de leur conseiller des changements dans le mode de vie
tels que des améliorations à leur alimentation et à leur niveau d'activité physique. Il pourrait également permettre d'évaluer la progression des maladies et l'efficacité des traitements.

La compagnie Power3 Medical Products ferait le lancement de son test d'abord en Grèce cet été puis aux États-Unis avant la fin de l'année.

Le test, appelé NuroPro mesure les niveaux de 59 protéines dans le sang considérées comme des biomarqueurs. Les niveaux relatifs de ces marqueurs sont utilisés pour distinguer l'Alzheimer, le Parkinson et la maladie Lou Gehrig (aussi appelée sclérose latérale amyotrophique, maladie de Charcot et maladie du motoneurone). Les résultats du test se présenteraient sous forme de probabilité de développer ces maladies.

Le test serait précis à 90% selon la compagnie. Des études de validation clinique sont en cours aux États-Unis et en Grèce.

Cette avancée a soulevé la crainte, rapporte le Daily Mail, que les compagnies d'assurance puissent forcer les gens à passer le test et augmenter les primes pour les personnes estimées à risque.

PsychoMédia avec sources:
BBC
Daily Mail

Voyez également:

Alzheimer: bientôt un test sanguin pour un diagnostic précoce?
Un café par jour protègerait le cerveau contre l'Alzheimer
DOSSIER : Alzheimer et démences

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Santé et bien-être et S'adapter à la maladie.