La démence sénile (dont l'Alzheimer) devient la 3e cause de décès en Suisse

L'espérance de vie est en hausse en Suisse selon l'Office fédéral de la statistique (OFS) qui a analysé les 61.089 décès pour l'année 2007. Les maladies cardiovasculaires et les cancers restent les deux causes de mortalité les plus importantes alors que la démence sénile, dont la maladie d'Alzheimer est la forme la plus fréquente, est en progression et apparaît pour la première fois comme troisième cause de décès.

Les maladies cardiovasculaires sont responsables de 37% des décès, ce qui représente un recul de 15% en dix ans et le cancer de 26% des décès, également un recul de 15%. Le cancer du poumon représente 19% des décès par cancer.
Vient ensuite la démence sénile diagnostiquée comme maladie principale, avec 7% des décès. Depuis 1997, la mortalité liée à la démence est passée de 18 à 25 pour 100.000 habitants. L'augmentation est attribuée au vieillissement de la population ainsi qu'à un meilleur diagnostic de la maladie.

Viennent ensuite les décès dus à des accidents, suicides et autres causes non liées à une maladie (6%) dont un peu plus du tiers est imputable au suicide. Les maladies pulmonaires sont la cinquième cause de décès.

Le risque de maladie d'Alzheimer peut être réduit par un mode de vie sain et une bonne alimentation.

Psychomédia avec source:
Tribune de Genève

Voyez également:

Alzheimer: le diabète et le cholestérol accélèrent le déclin cognitif
Alimentation, compléments et phytothérapie pour la prévention de l'ALzheimer
DOSSIER: Alzheimer et démences