Maladie d'Alzheimer et autres démences: un raz de marée à venir au Canada

Un rapport publié ce lundi par la Société Alzheimer à l'occasion du lancement du Mois de sensibilisation à la maladie d'Alzheimer démontre qu'à moins d'agir rapidement, la prévalence de la maladie au Canada fera plus que doubler en une génération, multipliant par 10 les coûts qui y sont associés.

En 2008, plus de 103.700 nouvelles personnes ont développé la maladie d'Alzheimer ou une autre démence. En 2038, 257.800 nouveaux cas par an sont prévus. En 2008, 480.600 personnes étaient atteintes (1,5 % de la population). En 2038, 1.125.200 personnes seraient atteintes (2,8 %) selon les projections. Alors que les coûts associés à ces maladies sont actuellement de 15 milliards par année, ils seraient de 153 milliards dans 30 ans.
Le rapport, intitulé Raz-de-marée : Impact de la maladie d'Alzheimer et des affections connexes au Canada, a testé l'impact de 4 scénarios d'intervention possibles pour atténuer l'impact de ces maladies:
    - augmenter l'activité physique pour retarder l'apparition de la maladie;

    - retarder de 2 ans l'apparition de la maladie (qui permettrait de faire des économies de 219 milliards de dollars sur 30 ans);

    - fournir formation et soutien aux proches aidants;

    - mettre en place un "système de navigation" pour les familles afin de les aider à trouver les bons services.
Le rapport formule aussi 5 recommandations pour une stratégie nationale relatives à ces maladies:
    - Accélérer les investissements dans la recherche sur les démences;
    - Reconnaître l'importance du rôle des proches aidants;
    - Reconnaître davantage l'importance de la prévention et des interventions précoces;
    - Mieux intégrer les soins et recourir davantage au modèle de prévention et de gestion des maladies chroniques;
    - Renforcer le personnel spécialisé.
Une augmentation du financement est plus que nécessaire pour effectuer des recherches sur les causes de la maladie et développer des traitements plus efficaces, a souligné M. David Harvey porte-parole de la Société Azheimer. Cette dernière voudrait voir son financement annuel tripler de 24 à 72 millions $.

Le rapport Raz-de-marée a été financé par Pfizer Canada, Santé Canada, l'Agence de la santé publique du Canada, les Instituts de recherche en santé du Canada et Rx&D. Il est basé sur une étude menée par RiskAnalytica, une firme de gestion du risque.

Psychomédia avec sources:
Groupe CNW, communiqué de la Société Alzheimer du Canada
La Presse canadienne
Source illustration: Raz-de-marée : Impact de la maladie d'Alzheimer et des affections connexes au Canada


Voyez également:

Quels sont les critères diagnostiques de la maladie d'Alzheimer?
Alimentation et compléments pour la prévention de l'Alzheimer
Un baby boomer sur 5 sera atteint d'Alzheimer; plan d'action québécois en 2010
DOSSIER: Maladie d'Alzheimer et démences