Contrôler l'anxiété réduit le risque cardiaque

Garder le niveau de stress sous contrôle peut réduire le risque d'attaque cardiaque et de décès chez les personnes souffrant de maladies cardiaques selon une récente recherche présentée ce week-end à la conférence de l'American College of Cardiology conference in Chicago.

Alors que des liens entre stress et maladies cardiaques ont déjà été établis par des recherches antérieures,
la récente recherche examinait l'effet du traitement de l'anxiété ou de la dépression sur les facteurs de risque cardiaque, explique Yinong Young-Xu, auteur principal de la recherche.

La recherche, auprès de 516 personnes ayant des problèmes de santé cardiovasculaires: arythmie, athérosclérose (c'est-à-dire artériosclérose, qui est un durcissement des artères, accompagné de dépôt de cholestérol) et athérothrombose (accumulation de sang qui conduit à des caillots).

Les personnes qui réussissaient à réduire ou contrôler leur niveau d'anxiété avaient 60% moins de risque de subir un infarctus ou de décéder comparativement à ceux qui présentaient une augmentation de leur niveau d'anxiété.

Le lien entre l'anxiété et le nombre d'attaques cardiaques mortelles ou non était présent indépendamment des autres facteurs de risque tels que l'âge, le statut familial, le tabagisme, l'hypertension, les attaques cardiaques antérieures et autres.

La prévalence, au cours de la vie, de troubles anxieux est d'environ 30% chez les gens souffrant de maladie cardiaque, précise le chercheur.

PsychoMédia avec source:
Washington Post

Voyez également:

Troubles anxieux liés à une tendance accrue à la coagulation sanguine
Anxiété et santé physique
DOSSIER : Anxiété et troubles anxieux

Pour vous exprimer sur ce sujet, visitez nos FORUMS Anxiété.