L'hormone ocytocine influence certains symptômes de l'autisme

Certains symptômes de l'autisme peuvent être améliorés par l'hormone ocytocine selon des travaux présentés à la Mediterranean Conference of Neuroscience. L'ocytocine est une hormone, dite de l'attachement, qui intervient durant l'accouchement, l'allaitement, les relations sexuelles et les comportements sociaux.

Angela Sirigu et Elissar Andari du Centre de neuroscience cognitive (CNRS, Lyon) ont, avec des collègues, mené cette étude avec 13 personnes atteintes d'autisme dit de haut niveau (ayant une intelligence dans la normale ou au-dessus de la normale) ou du syndrome d'Asperger.
Le comportement social était observé dans deux tests (un jeu interactif sur ordinateur et un test de reconnaissance de visages exprimant différentes émotions).

Les participants ayant reçu l'ocytocine, administrée par vaporisateur nasal, étaient transitoirement plus coopératifs que ceux ayant reçu le placebo. Dans le test d'observation de visages, ils portaient une plus grande attention aux yeux que les participants ayant reçu le placebo.

Ces résultats sont préliminaires, notent les auteurs, et toute médication proposée nécessiterait plusieurs années de recherche.

Voyez également:

L'autisme lié à un gène régulant l'hormone ocytocine (comportements sociaux)
L'ocytocine, l'hormone de l'attachement social, pourrait améliorer l'autisme
L'hormone ocytocine influence l'empathie et la réactivité au stress
L'hormone ocytocine pour réduire l'anxiété (ou phobie) sociale
DOSSIER: Autisme et troubles envahissants du développement

Psychomédia avec source:Times Online